Investir dans un REER et un CELI en tant que propriétaire d’entreprise

L’épargne-retraite pour le propriétaire d’une petite entreprise

C’est un travail exigeant que de se concentrer sur les tâches quotidiennes de l’exploitation d’une petite entreprise. Pendant que vous vous occupez de vos priorités professionnelles immédiates, vous remettez peut-être à plus tard la réflexion sur votre avenir financier, y compris votre retraite. C’est une bonne idée d’essayer de prendre le temps de choisir le meilleur compte enregistré pour y conserver vos placements. Les régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) et les comptes d’épargne libre d’impôt (CELI) sont souvent utilisés pour aider à atteindre les objectifs personnels de retraite.

Investir dans un régime enregistré d’épargne-retraite (REER)

Les cotisations à un REER sont déductibles d’impôt et les placements augmentent à l’abri de l’impôt. Si vous êtes actuellement dans une tranche d’imposition plus élevée, un REER peut être une bonne option pour vous. N’oubliez pas que vous devez payer de l’impôt sur vos retraits, mais que la plupart des Canadiens se trouvent dans une tranche d’imposition inférieure au moment de leur retraite.

Si vous vous versez un salaire provenant de votre entreprise, le montant est considéré comme un « revenu gagné » et il est admissible au calcul de vos droits de cotisation à un REER. En revanche, si vous recevez un dividende de votre entreprise, le montant n’est pas admissible au calcul de vos droits de cotisation à un REER.

Investir dans un compte d’épargne libre d’impôt (CELI)

Vous pourriez envisager d’ouvrir un CELI si vous vous trouvez actuellement dans une tranche d’imposition inférieure. Les retraits du CELI ne sont pas imposables, car les cotisations sont faites avec de l’argent après impôt. Ces comptes vous offrent également plus de souplesse, car vous pouvez retirer de l’argent en tout temps.

Vous pouvez choisir d’investir à la fois dans un REER et un CELI. Tenez compte de vos finances personnelles et de votre situation fiscale ou demandez l’aide d’un conseiller financier lorsque vous contribuez à un REER ou à un CELI.

Retirez de l’argent de votre entreprise

Si vous vous versez un salaire, vous devrez possiblement verser des cotisations au Régime de pensions du Canada, des montants d’assurance-emploi, des primes d’assurance-maladie et des retenues d’impôt sur le revenu.

Si vous vous versez des dividendes, vous n’avez pas à verser de cotisations au Régime de pensions du Canada ou à l’assurance-emploi. Votre taux d’imposition sera également plus faible que si vous vous versiez un salaire. Vous pouvez également déclarer vos dividendes à un moment où cela vous donne les meilleurs avantages fiscaux pour votre entreprise.

Vous avez également la possibilité d’utiliser une combinaison de salaire et de dividendes pour répondre à vos besoins financiers.

Point clé

Les REER et les CELI peuvent vous aider à épargner en dehors de votre entreprise. Ces régimes offrent des avantages fiscaux et ils peuvent vous aider pour la retraite, les situations d’urgence et les objectifs financiers à long terme

Dernière mise à jour le