Les coûts associés à la venue au Canada : conseils en gestion financière pour les nouveaux Canadiens

Chaque année, environ 250 000 immigrants arrivent au Canada pour commencer une nouvelle vie (Source : Citoyenneté et Immigration Canada). L’adaptation à la société canadienne peut être à la fois excitante et difficile : les nouveaux immigrants se heurtent souvent à des obstacles lorsqu’ils cherchent un emploi dans leur domaine ou un poste offrant un salaire élevé (Source : Statistique Canada 2011). En raison de ces obstacles, faites une recherche sur les politiques et restrictions relatives aux permis et aux visas de travail, d’études et de résidence avant d’immigrer.

Si vous venez d’arriver au pays, voici cinq conseils qui vous aideront, votre famille et vous, à épargner et à gérer vos finances dans le cadre de votre nouvelle vie au Canada.

1. Couvrez les coûts de l’immigration

Planifiez les coûts liés à votre immigration au Canada avant votre arrivée et après votre arrivée. Ces coûts devraient comprendre les frais du gouvernement et les frais pour des services privés comme la consultation d’un avocat spécialisé en droit de l’immigration. Dans certains cas, par exemple pour une demande de résidence permanente, vous devrez peut-être également fournir une « preuve de fonds », soit la preuve que vous avez des économies pour subvenir à vos besoins pendant que vous êtes au Canada. La planification de ces dépenses vous aidera à mieux gérer vos finances.

Avant de faire affaire avec un consultant en immigration, faites des recherches sur ce dernier. Certains imposteurs se disent consultants afin de mettre la main sur votre argent. Apprenez comment vous protéger contre la fraude à l’immigration.

2. Prévoyez une baisse possible de revenu

Une fois que vous aurez immigré au Canada, il se peut que vous ne trouviez pas immédiatement d’emploi dans votre domaine. De plus, votre revenu pourrait temporairement diminuer. Réfléchissez à la façon dont cela affectera les finances de votre ménage. Vous devrez peut-être réduire votre budget ou vous trouver un deuxième emploi à temps partiel pour gagner le revenu dont vous avez besoin.

3. Renseignez-vous sur les services bancaires

La plupart des employeurs au Canada utilisent le dépôt directDépôt direct Façon de déposer votre salaire, vos revenus de placement ou des prestations gouvernementales dans votre compte sans chèque. Exemple : Vous pouvez demander à l’Agence du revenu du Canada de déposer votre remboursement d’impôt directement dans votre compte bancaire plutôt que de vous envoyer un chèque.+ read full definition comme méthode de paiement, ce qui signifie que vous devrez avoir un compteCompte Entente que vous avez conclue avec une institution financière concernant votre argent. Vous pouvez ouvrir un compte pour faire des dépôts et des retraits, accumuler des intérêts, emprunter une somme d’argent, investir, etc.+ read full definition bancaire canadien. Lorsque vous ouvrez un compte bancaire, demandez-vous quels sont services financiers précis dont vous aurez besoin : serait-il plus avantageux d’avoir un compte de chèques ou un compte d’épargne, ou les deux? Pour ouvrir un compte bancaire, vous devrez fournir certains renseignements personnels, comme votre numéro d’assurance sociale (NAS) et deux pièces d’identité acceptables. Faites une demande à l’avance pour obtenir ces documents. Recherchez une succursale bancaire qui offre des services dans votre langue préférée. De nombreuses institutions canadiennes de services financiers offrent des services et des forfaits bancaires particuliers pour les nouveaux arrivants. Comparez les différentes possibilités avant de faire votre choix.

4. Établissez votre crédit

Au Canada, pour emprunter de l’argent (par exemple, pour obtenir un prêt hypothécairePrêt hypothécaire Prêt que vous contractez pour payer une maison ou un autre bien. Ce type de prêt est généralement remboursé sur 20 ans ou plus. Vous effectuez chaque année un nombre déterminé de versements dont le montant est fixe.+ read full definition, un prêt-auto ou une carte de crédit) vous devez montrer que vous serez en mesure de rembourser cet argent. Les établissements commerciaux vérifient votre pointage de crédit (en fonction du montant que vous empruntez et de la vitesse à laquelle vous le remboursez) pour décider si elles accepteront de vous consentir un prêt et pour déterminer le montant maximum, au besoin.

Bon nombre de nouveaux arrivants doivent établir et bâtir leur crédit puisque leurs antécédents financiers ne sont pas nécessairement transférés de leur pays d’origine. Comment bâtir votre crédit? Commencez par payer vos factures de services publics et de téléphone au complet avant leur date d’échéance. Lorsque vous ouvrez votre compte bancaire, vérifiez si vous pouvez obtenir une carte de crédit avec une limite peu élevée, et ce, même si vous devez la prépayer. Faites des achats que vous êtes en mesure de payer, et remboursez la carte au complet à la date d’échéance. Ces opérations font l’objet d’un suivi et servent à établir votre pointage de crédit. Apprenez-en davantage sur les pointages de crédit et votre rapport de crédit.

5. Faites un plan financier

Un plan financier vous aide à connaître votre situation actuelle et à planifier vos projets d’avenir. Il comprend vos objectifs financiers et établit la façon de les atteindre. Votre planification dépend de vos connaissances et de votre expérience. Fixez-vous des objectifs à court terme et à long terme de même que des priorités. Obtenez les renseignements nécessaires pour prendre de bonnes décisions financières qui vous permettront de tirer le maximum de vos premières années au Canada. Vous pourriez également chercher un conseiller financier pour vous guider dans la gestion de vos finances. Réfléchissez au type de conseiller qui vous conviendrait le mieux à cette étape d’intégration de votre nouvelle vie.

À faire

  1. Couvrez les coûts de l’immigration
  2. Prévoyez une baisse possible de revenu
  3. Renseignez-vous sur les services bancaires
  4. Établissez votre crédit
  5. Faites un plan financierPlan financier Plan qui devrait couvrir tous les aspects des finances personnelles : épargne et placement, remboursement de dettes, assurance, impôts, planification de retraite et planification successorale.+ read full definition
Dernière mise à jour le