Gérer l’argent dans le cadre d’une deuxième relation

Se remarier ou vivre avec un nouveau conjoint exige souvent de s’adapter à une relation financière différente. L’adaptation à de nouveaux rôles et de nouvelles personnalités relativement à l’argent peut exiger l’abandon de vieilles habitudes pour en adopter de nouvelles.

Des problèmes typiques surviennent dans les couples nouvellement mariés, par exemple au sujet du moment auquel il faut dépenser ou économiser, du montant à partir duquel une detteDette Somme que vous avez empruntée. Vous devez rembourser le prêt, avec intérêts, avant la date fixée.+ read full definition devient trop élevée, du meilleur choix en matière de placements et de la combinaison éventuelle des finances quotidiennes personnelles avec celles du nouveau conjoint.

Toutefois, un deuxième mariage comporte souvent des problèmes financiers supplémentaires. Si l’un des partenaires est divorcé, payera-t-il une pension alimentaire à son ancien conjoint ou effectuera-t-il des versements en vue de lui racheter une propriété? Quel effet le deuxième mariage aura-t-il sur vos régimes de retraite? De plus, la perte d’un partenaire (en raison d’un divorce ou d’un décès) aura probablement des répercussions sur votre attitude et celle de votre nouveau conjoint, par exemple en ce qui concerne des sujets comme un contratContrat Entente verbale ou écrite liant les parties et dont l’application peut être imposée par la loi.+ read full definition prénuptial ou une assurance vie. S’il y a des enfants d’une relation antérieure, d’autres défis se posent : des dépensesDépenses Paiement ou promesse de paiement futur.+ read full definition supplémentaires pour un des conjoints ou les deux, le versement d’une pension alimentaire pour les enfants et la gestion de coûts à venir, comme les frais de scolarité pour leurs études universitaires. Ces problèmes peuvent tous avoir un effet important sur votre relation actuelle.

Au Canada, les structures relationnelles sont de plus en plus variées, et la composition des familles continue d’évoluer. Apprenez-en davantage sur la façon dont les familles se transforment.

Communiquez vos objectifs financiers à votre partenaire

Parfois, les deux partenaires ont à peu près les mêmes attitudes et comportements à l’égard de l’argent. D’autres fois, les contraires s’attirent (voyez où vous vous situez grâce au questionnaire sur l’amour et l’argent. L’argent est l’une des principales causes éventuelles de conflits dans une relation. La communication ouverte et l’établissement d’objectifs communs peuvent vous aider à trouver un moyen d’améliorer votre gestion commune de l’argent, ainsi que votre attitude et vos discussions à cet égard.

Voici certaines ressources qui pourraient vous être utiles.

  • Déterminez la composition de votre portefeuillePortefeuille Ensemble des placements détenus par un particulier ou un organisme. Peut comprendre des actions, les obligations et des fonds communs.+ read full definition d’actifs – Lorsque votre vie change, vos priorités financières changent aussi. Réfléchissez à vos objectifs, puis déterminez le niveau de risque avec lequel vous vous sentez à l’aise ainsi que le moment auquel vous aurez besoin de votre argent pour réaliser vos objectifs. Cela aura un effet sur vos choix en matière de placements et vous aidera à déterminer quels types de placements vous permettront d’atteindre vos objectifs à toutes les étapes de votre vie. Apprenez-en davantage sur la façon de déterminer la composition de votre portefeuille d’actifs.
  • Types de régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) – Réfléchissez à vos plans en vue d’épargner pour la retraite. Les REER de conjoint peuvent s’avérer fiscalement avantageux à la retraite si vous avez des revenus très différents.
  • Faites des calculs – Apprenez à résoudre les problèmes financiers non réglés ou potentiels avec votre nouveau conjoint en faisant des calculs à l’aide de calculatrices financières. Vous pourriez vouloir essayer ces calculatrices d’abord :

Info-éclair

Une étude effectuée en 2009 a établi qu’environ 70 % des hommes et 58 % des femmes qui divorcent se remarieront un jour. Source : Anne-Marie Lambert, Université York

Dernière mise à jour le