Besoin d'une définition?

Rapport annuel

Rapport financier qu'une société prépare pour ses actionnaires chaque année. Il comprend un bilan, des états financiers, le rapport de l'auditeur ainsi que des renseignements sur les activités et la situation financière de la société.

Rapport de gestion

Partie du rapport annuel d'une société dans laquelle la direction explique la situation de la société et son évolution au cours de l'année à venir. Peut également traiter de ses objectifs futurs et de nouveaux projets.

Rapport de l’auditeur

Le rapport de l'auditeur est une partie importante de la déclaration de l'information financière de la société. Dans ce rapport, l'auditeur donne son opinion sur l'exactitude de l'information financière présentée et l'absence d'inexactitudes importantes.

Rapport de solvabilité

Rapport détaillé indiquant vos antécédents en matière d'emprunts, y compris les faillites. Ce rapport comprend également une liste des sociétés qui ont fait une demande pour obtenir vos antécédents de crédit.

Ratio cours-bénéfices (C/B)

Ratio qui donne aux investisseurs une idée de ce qu'ils paient en contrepartie des bénéfices d'une société, plus précisément le coût élevé ou bas d'une action par rapport aux bénéfices qu'on en tire. Par exemple, lorsque les actions d'une société se vendent actuellement à 50 $ l'action et que ses bénéfices par action sont de 5 $, le ratio C/B (50 $ divisés par 5) serait alors de 10.

Ratio cours-bénéfices-croissance (CBC)

Ratio qui indique si une action peut être ou ne pas être une bonne valeur. Calculé en divisant le ratio C/B par la croissance prévue des bénéfices de la société. Plus le nombre est bas, moins vous avez à payer pour profiter ultérieurement de cette croissance prévue.

Ratio cours-valeur comptable (C/VC)

Ratio qui compare la valeur qu'attribue le marché à une société avec la valeur que celle-ci a déclarée dans ses documents financiers. Calculé en divisant le cours actuel par action par la valeur comptable par action. La valeur comptable représente la valeur nette d'une société, telle qu'elle est indiquée dans son rapport annuel.

Ratio de rendement

Outils d'analyse de ratios qu'utilisent les analystes de placement pour évaluer divers aspects de l'exploitation et du rendement financier d'une société tels que sa rentabilité ou sa solvabilité.

Ratio des frais de gestion (RFG)

Coût annuel d'un placement dans un fonds, qu'il soit rentable ou non. Couvre la gestion du placement, le marketing, les frais administratifs et les honoraires des vendeurs (appelés commissions de suivi). Exprimé en pourcentage de la valeur du fonds, comme 3 %.

Ratio dividendes/bénéfice

Mesure ce qu'une société verse aux investisseurs en dividendes par rapport à ce que l'action rapporte. Il est calculé en divisant les dividendes annuels par action par le bénéfice par action (BPA).

Ratio financier

Ratio qu'on établit à l'aide de nombres provenant des états financiers d'une entreprise et qui permet d'en évaluer le rendement.

REEE autogéré

Un REEE dans lequel vous pouvez choisir les placements que vous désirez détenir. Vous pouvez en choisir un type de placement (par exemple, des CPG ou des fonds communs de placement), ou vous pouvez combiner des types différents, y compris des CPG, des fonds communs de placement, des actions et des obligations.

REEE familial

REEE relatif à plus d'un enfant; un enfant doit être apparenté à la personne qui ouvre le REEE.

REEE géré

REEE où des gestionnaires professionnels investissent votre argent pour vous.

REER autogéré

Régime d'épargne-retraite qui vous permet de choisir parmi une vaste gamme de placements. Vous pouvez choisir parmi un large éventail de placements ou travailler avec un conseiller. Il y a des règles sur la somme que vous pouvez épargner chaque année, et vous ne payez pas d'impôt sur l'argent qui reste dans votre régime.

REER de conjoint

REER pour les conjoints dans lequel celui qui a le salaire le plus élevé place de l'argent dans un régime au nom de son conjoint. Le conjoint peut utiliser les fonds après un certain délai. Vous l'utilisez pour fractionner le revenu à la retraite, ce qui réduit l'impôt que vous devez payer.

REER immobilisé

Compte dans lequel est versé l'argent retiré d'un régime de retraite. Vous pouvez y avoir recours si vous changez d'employeur et pouvez prendre vos économies de retraite avec vous. Fonctionne comme un REER, mais votre argent est immobilisé. Il vous est impossible de retirer les fonds jusqu'à la retraite.

Régime collectif de bourses d’études

REEE où vos économies sont mises en commun avec l'argent provenant d'autres participants au régime. Si vous cessez de verser des primes au régime ou si votre enfant n'entreprend pas d'études postsecondaires, l'argent fait en investissant vos économies est partagé par les autres participants au régime et la Subvention canadienne pour l'épargne-études (SCEE) est retournée au gouvernement.

Régime d’accession à la propriété (RAP)

Le Régime d'accession à la propriété (RAP) est un programme du gouvernement fédéral qui permet d'emprunter jusqu'à 25 000 $ d'un REER sans payer d'impôt pour financer l'achat d'une propriété. Si les deux conjoints sont admissibles, chacun peut emprunter jusqu'à 25 000 $ de ses REER, pour un total de 50 000 $. L'argent emprunté doit avoir été versé au REER depuis au moins 90 jours.

Régime d’actionnariat des salariés

Régime qui permet aux employés d'acheter des actions de leur entreprise. Souvent, vous pouvez obtenir des actions à un prix inférieur, ou votre employeur égalera la somme que vous investissez dans le régime.

Régime d’actionnariat des salariés

Programme géré par une société qui permet à ses employés d'acheter des actions de la société à un prix inférieur - jusqu'à 15 % de moins que le prix que vous payeriez sur le marché boursier. L'argent que vous investissez dans le régime est souvent déduit de votre paie.

Régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP)

Vous et votre conjoint) pouvez chacun emprunter jusqu'à 20 000 $ de vos REER pour régler les frais de formation à temps plein ou à temps partiel ou les dépenses de formation en vertu du régime d'encouragement à l'éducation permanente (REEP). Le maximum que vous pouvez retirer par année est 10 000 $. Vous ne payerez pas d'impôt sur la somme dans la mesure où vous la remboursez au cours d'une période de 10 ans.

Régime d’épargne des employés

Type de régime d'épargne au travail. Compte non enregistré que votre employeur ouvre pour vous aider à épargner. Vous décidez de la manière dont votre argent est investi dans les options de placement mises à votre disposition par votre employeur. Les revenus de placement sont imposables pour vous.

Régime de bourse d’études

Type de régime enregistré d'épargne-études (REEE) qui regroupe l'argent de nombreux investisseurs. Un gestionnaire de placements investit l'argent pour vous, souvent dans des placements à faible risque et à revenu fixe comme les obligations et les CPG. Les frais d'adhésion sont souvent élevés et il peut y avoir des règles strictes.

Régime de participation différée aux bénéfices (RPDB)

Régime que les employeurs utilisent afin de constituer un fonds de retraite pour leurs employés. L'entreprise verse une part de ses bénéfices dans le fonds. L'argent s'accumule dans le régime libre d'impôt. Remarque : les employés ne peuvent verser leur propre argent dans un RPDB.

Régime de pension agréé (RPA)

Régime officiel qui vous verse des prestations à votre retraite. Votre employeur place de l'argent dans le régime (et parfois vous aussi). Vous ne payez pas d'impôt sur l'argent dans votre régime jusqu'à ce que vous le retiriez.

Régime de pensions du Canada (RPC)/Régime de rentes du Québec (RRQ)

Régime de retraite public. Le RPC/RRQ prévoit le versement au bénéficiaire d'un revenu mensuel qui peut débuter dès son 60e anniversaire. Le montant versé dépend du montant de vos cotisations au régime pendant vos années de travail.

Régime de réinvestissement des dividendes (RRD)

Réinvestissement automatique des dividendes des actionnaires dans d'autres actions de la société.

Régime de retraite à cotisations déterminées

Régime enregistré qui vous indique combien votre entreprise épargnera en votre nom dans un compte personnel. Le montant est basé sur votre revenu annuel. Le meilleur est celui auquel vous pouvez cotiser aussi et où votre employeur verse le même montant de contrepartie. Également connu sous le nom de régime à cotisations définies. Remarque : Les régimes à cotisations déterminées ne garantissent pas ce que vous obtiendrez à votre retraite. Ce montant dépend de la façon dont vous investissez l'argent au fil des ans.

Régime de retraite à prestations déterminées

Régime enregistré d'épargne qui vous promet de vous verser un revenu fixe à votre retraite. Une formule détermine le montant que vous obtiendrez. Il est souvent basé sur votre revenu quand vous travailliez et sur le nombre d'années pendant lesquelles vous avez travaillé.

Régime de retraite individuel (RRI)

Régime d'épargne-retraite qui permet le versement de cotisations déductibles du revenu plus importantes que dans le cas d'un REER. Le RRI est conçu pour les personnes ayant un revenu élevé. Il fonctionne comme un régime à prestations déterminées et est régi par les règles encadrant les régimes de retraite du Canada.

Régime enregistré d’épargne-étude (REEE) individuel

REEE créé pour un enfant ou un autre bénéficiaire unique. Il n'est pas nécessaire d'avoir de lien familial avec le bénéficiaire. Vous choisissez le moment et le montant de la cotisation.

Régime enregistré d’épargne-études (REEE)

Régime d'épargne qui vous aide à épargner en vue de payer les études postsecondaires d'un enfant. La croissance de l'argent que vous épargnez dans le régime est libre d'impôt.

Régime enregistré d’épargne-invalidité (REEI)

Régime d'épargne qui permet aux personnes handicapées et à leur famille d'épargner pour l'avenir. Des subventions de l'État s'ajoutent à vos économies et vos placements croissent libres d'impôt.

Régime enregistré d’épargne-retraite (REER)

Régime qui vous permet d'épargner en vue de la retraite tout en réduisant vos impôts sur le revenu. Vous choisissez comment investir votre épargne. Vous ne payez pas d'impôt sur l'argent dans votre compte jusqu'à ce que vous le retiriez.

Régime enregistré d’épargne-retraite collectif (REER collectif)

Régime enregistré d'épargne-retraite au fonctionnement très similaire à celui d'un REER ordinaire. Vous et (ou) votre employeur versez de l'argent dans ce régime en prévision de votre retraite. Souvent, votre argent est puisé à même votre salaire, vous épargnant ainsi la tentation de le dépenser autrement.

Régimes de participation des employés aux bénéfices (RPEB)

Type de régime d'épargne au travail. Vous permettent de partager les bénéfices de la société pour laquelle vous travaillez. Votre employeur est tenu de verser des cotisations au RPEB selon une formule basée sur ses bénéfices.

Relevé de compte

Résumé de l'activité de votre compte sur une période donnée, y compris l'argent que vous avez déposé dans le compte et l'argent que vous avez retiré du compte, les placements que vous avez achetés et vendus, ainsi que les frais que vous avez payés. Les relevés sont habituellement envoyés tous les mois, tous les trimestres ou tous les ans.

Rémunération nette

La rémunération « nette » consiste de la rémunération brute, moins tous les montants déduits par l'employeur, tels que les impôts et les cotisations de retraite.

Rendement

Rendement annuel sur un placement. Il est souvent exprimé en pourcentage, par exemple 5 %. Dans le cas des actions, le rendement peut être votre revenu annuel provenant des dividendes. Dans le cas des obligations, il s'agit de l'intérêt que vous obtenez.

Rendement de l’action

Ratio qui montre le taux de dividende annuel exprimé en pourcentage du cours actuel d'une action. Pour le calculer, vous devez diviser les dividendes totaux que vous obtenez en une année par le prix de chaque action que vous possédez.

Rendement du fonds

Montant estimé que rapportera votre fonds commun sur un an, moins les frais de gestion et d'autres coûts. Le rendement est souvent exprimé en pourcentage du montant d'argent que vous avez investi. Pour estimer ce rendement, vérifiez les résultats du fonds au cours de diverses périodes dans le passé.

Rendement du marché

Ratio exprimé sous forme de pourcentage qui représente le montant du gain ou de la perte associé à un placement.

Rendement net

Gain obtenu d'un placement après le paiement des frais et des autres coûts, y compris les impôts.

Rendement prévu

Valeur estimative de votre placement dans l'avenir. Indication du profit total que vous pouvez espérer réaliser - que ce soit à titre de revenus (intérêts ou dividendes) ou de gains (ou pertes) en capital. Valeur souvent exprimée en pourcentage.

Rendement réel

Rendement obtenu d.un placement une fois que vous avez supprimé l'effet de l'inflation.

Rente

Contrat habituellement vendu par les compagnies d'assurance-vie qui garantit un revenu à vous ou à votre bénéficiaire à un moment donné dans l'avenir. Une rente est un contrat conclu avec une société d'assurance-vie. Lorsque vous achetez une rente, vous devez déposer une somme d'argent, et la société d'assurances s'engage à vous payer un revenu garanti pendant une période donnée, ou pour le reste de votre vie. Les rentes sont généralement utilisées comme revenus pendant la retraite.

Rente à intérêt garanti (RIG)

Produit semblable à un certificat de placement garanti (CPG), mais acheté auprès d'une compagnie d'assurance-vie, ce qui fait que les garanties sont différentes. La RIG vous permet également de désigner un bénéficiaire. Sa valeur augmente à mesure que des fonds sont déposés et que ceux-ci portent intérêt. La RIG est aussi appelée rente en capitalisation.

Rente à terme

Rente qui verse un revenu garanti pendant une durée déterminée. Si vous décédez avant la fin de la durée, vos paiements iront à la personne que vous désignerez comme bénéficiaire ou à votre succession. Également appelée rente à terme fixe.

Rente indexée

Rente dont le versement est moins élevé au départ, mais augmente chaque année. Ce type de rente permet de faire en sorte que le revenu suive l'augmentation des prix au fil des années. Exemple : Le versement d'une rente assortie d'une indexation de 3 % sera au départ moins élevé d'environ 21 % à celui d'une rente non indexée. Cependant, après environ 7 ans, le revenu de cette rente dépassera celui d'une rente non indexée et continuera de croître.

Rente viagère

Une rente viagère vous procure un revenu régulier garanti à vie. Les versements cessent habituellement à votre décès, et aucune somme ne sera versée à votre succession. Vous pouvez choisir d'ajouter une option qui permet à votre conjoint(e), votre bénéficiaire ou votre succession de continuer à recevoir vos paiements après votre décès.

Rente viagère garantie

Rente viagère garantissant un certain nombre de versements. Si vous décédez avant la fin de la période garantie, l'argent restant est transmis à votre succession. Si vous survivez après la période garantie, les versements se poursuivront jusqu'à votre décès.

Rentier remplaçant

Conjoint que vous désognez comme seul bénéficiaire de votre REER ou FERR. Le régime sera transféré à votre conjoint survivant, et les versements pourront se poursuivre sans interruption. Vous pouvez uniquement nommer votre conjoint comme rentier remplaçant.

Représentant de courtier

Les représentants de courtier (plus connus sous le nom de courtiers en valeurs mobilières) sont inscrits pour acheter et vendre une grande variété de placements en votre nom, comme les actions, les obligations, les fonds communs de placement, les fonds négocié en bourse et les fonds à capital fixe. Les sociétés de placement pour lesquelles ils travaillent (communément appelé les maisons de courtage) sont inscrites à titre de courtiers en valeurs mobilières.

Représentant en épargne collective

Les représentants en épargne collective sont inscrits pour acheter ou vendre des parts de fonds commun de placement au nom de leurs clients. Les entreprises pour lesquelles ils travaillent sont inscrites à titre de courtiers de fonds mutuels.

Représentant en placement

Voir représentant de courtier.

Réserve en espèces

Argent qu'une société prévoit avoir à une date ultérieure pour financer ses activités.

Résultat net

Pour les sociétés, c'est l'argent qu'elles font et partagent avec leurs actionnaires. Pour les investisseurs, c'est l'argent qu'ils font grâce à leurs placements.

Résultat par action

Bénéfice d'une société divisé par le nombre d'actions.

Retenue d’impôt

Impôt prélevé sur votre salaire ou d'autres revenus et que perçoit le gouvernement avant que vous n'obteniez aucun montant.

Retrait minimal

Plus petite somme que vous pouvez retirer d'un compte ou d'un placement en une fois.

Retraits automatiques

Entente conclue entre vous et votre institution financière pour transférer des fonds régulièrement d'un de vos comptes, quel qu'en soit le type.

Revenu brut

Revenu personnel total avant de payer des impôts ou de se prévaloir de crédits d'impôt. Parfois appelé « rémunération brute ».

Revenu fixe

Placement qui vous rapporte un revenu régulier. Exemples : certificats de placement garanti, obligations d'épargne du Canada et autres types d'obligations.

Revenu futur

Argent qu'une entreprise ou une fiducie de revenu prévoit faire dans l'avenir. Revenu moins sûr que le flux de trésorerie actuel. En outre, un dollar peut valoir moins demain qu'il ne vaut aujourd'hui. C'est pourquoi les investisseurs actualisent souvent la valeur attribuée d'un revenu futur.

Revenu imposable

Montant du revenu sur lequel vous devez payer de l'impôt, après crédits d'impôt et déductions fiscales.

Risque d’action

Risque de perte due à une baisse du cours d'une action sur le marché.

Risque de change

Risque de perdre de l'argent en raison de la variation du taux de change. Applicable lorsque vous détenez des placements étrangers.

Risque de concentration

Risque de perte en raison d'une concentration de vos avoirs dans un seul placement ou type de placements.

Risque de crédit

Risque de défaut pouvant survenir lorsqu'un emprunteur omet d'effectuer un paiement requis.

Risque de liquidité

Risque d'être incapable de vendre votre placement à un prix équitable et de retirer votre argent quand vous le voulez. Pour vendre le placement, vous pourriez devoir accepter un prix inférieur. Dans certains cas, il peut être impossible de vendre le placement.

Risque de longévité

Risque de survivre à vos économies. Ce risque est particulièrement pertinent pour les gens qui sont à la retraite, ou près de la retraite.

Risque de réinvestissement

Risque de perte liée au réinvestissement du capital ou du revenu à un taux d'intérêt plus faible.

Risque de taux d’intérêt

Risque qui s'applique aux placements par emprunt comme les obligations. Il s'agit du risque de perdre de l'argent en raison de la variation du taux d'intérêt.

Risque du marché

Risque que des placements perdent de la valeur en raison de faits nouveaux d'ordre économique ou d'autres événements ayant une incidence sur l'ensemble du marché. Les principaux types de risque du marché sont le risque d'action, le risque de taux d'intérêt et le risque lié au taux de change.

Risque lié à l’inflation

Risque de diminution de votre pouvoir d'achat parce que la valeur de vos placements augmente moins rapidement que l'inflation.

Risque lié aux placements étrangers

Risque de perdre de l'argent investi dans des pays étrangers.

Risque politique

Risque d'encourir des pertes lors de changements de dirigeants politiques ou de politiques dans un pays. Ils peuvent entraîner des changements dans les taux d'inflation et les taux d'intérêt, qui, à leur tour, peuvent influer sur le cours des actions.

Risque relatif à l’horizon de placement

Risque de raccourcissement de l'horizon de placement en raison d'un événement imprévu. Cet événement peut forcer la vente de placements qui étaient censés être détenus durant une longue période. Si les placements doivent être vendus à un moment où les marchés sont en baisse, il est possible que vous perdiez de l'argent.

Dernière mise à jour le