La meilleure façon de réagir à un marché baissier

Même si la volatilité quotidienne des marchés fait partie de la vie, il y a des moments où le cours des actions demeure élevé ou faible pendant plus longtemps, que l'on appelle marchés haussiers et baissiers.

Un marché haussier survient lorsque les investisseurs sont optimistes à l’égard du potentiel de croissance et des perspectives de profits des entreprises, et le cours des actions se met généralement à monter pendant une période prolongée jusqu’à ce qu’il atteigne un sommet – par contre, un marché baissierMarché baissier Marché faible caractérisé par la baisse du cours des actions et de la confiance des investisseurs. Phénomène fréquent lorsqu’une économie est en récession, que le chômage est élevé et que les prix sont à la hausse.+ read full definition se produit lorsque les investisseurs deviennent pessimistes, et le cours des actions se met généralement à baisser pendant une période prolongée avant d’atteindre un creux.

Les marchés boursiers peuvent durer des mois – même des années – durant lesquels le cours des actions peut reculer de 20 % ou plus. Visitez notre graphique interactif sur les placements pour voir les tendances du marché au Canada depuis 1935.

Le problème est que, malgré leur fréquence, il est difficile de prévoir le moment où les prochains marchés baissiers se produiront parce qu’ils sont si différents les uns des autres. Il arrive que les investisseurs décident soudainement que les cours des actions sont trop élevés et ne reposent sur aucune réalité économique – Alan Greenspan a déjà utilisé la fameuse expression « exubérance irrationnelle » pour décrire la bulle Internet des années 1995 à 2001. Dans ce cas, l’enthousiasme démesuré des investisseurs à l’égard des actions des entreprises de nouvelles technologies a fait place à un marché baissier qui a duré trois ans et qui a vu l’indice S&P 500 reculer de près de 50 %.

L’un des principaux marchés baissiers récents les plus mémorables est celui qui a suivi la crise financière de 2008. Il a duré 17 mois et a vu l’indice S&P 500 chuter de 56 %. Cette baisse a été déclenchée par des emprunts risqués qui ont mené à l’effondrement ou au quasi-effondrement de certaines des institutions financières les mieux établies des États-Unis.

Cinq conseils pour survivre à un marché baissier

Bien qu’il soit difficile de voir arriver un marché baissier, la grande question que se posent les investisseurs est de savoir ce qu’ils peuvent faire pour mieux réagir à la baisse des marchés. Essayez tout d’abord de suivre ces cinq conseils :

  1. Concentrez-vous sur le long terme – Comme nous l’avons dit au début, les marchés montent et descendent tout le temps – cela fait normalement partie du cycle. Si vous mettez de l’argent de côté dans un portefeuille bien diversifié qui répond à vos besoins pour atteindre un objectif à long terme, vous feriez peut-être mieux d’ignorer tout le brouhaha et de laisser le cycle suivre son cours.
  2. Diversifiez votre portefeuillePortefeuille Ensemble des placements détenus par un particulier ou un organisme. Peut comprendre des actions, les obligations et des fonds communs.+ read full definition Assurez-vous que votre portefeuille est diversifié, en d’autres mots, qu’il contient une combinaison d’actions, d’obligations, de liquidités et autres placements qui se comportent différemment au cours des cycles du marché. Même si un marché baissier peut toujours influer sur vos investissements, la diversificationDiversification Moyen d’étaler le risque de placement en choisissant une combinaison de placements. L’idée étant que certains placements afficheront de bons résultats alors que d’autres en auront de moins bons.+ read full definition peut contribuer à atténuer les conséquences d’un repli des marchés.
  3. Restez calme – Lorsque les marchés sont à la baisse, il vaut mieux éviter de vendre par crainte; en vendant lorsque les marchés reculent, vous pouvez réaliser vos pertes.
  4. Pensez à demander conseil – Si vous n’êtes pas un investisseur averti, un conseiller inscrit peut vous aider à choisir vos placements et à gérer votre portefeuille de manière qu’il puisse survivre à différents types de marchés. Il peut également être là pour vous aider à éviter de prendre des décisions irréfléchies pendant un repli – comme la vente au moment d’un creux lorsque vous n’avez pas à le faire.
  5. Revoyez votre tolérance au risque – Si la perspective d’un marché baissier vous empêche de dormir la nuit, vous devriez peut-être adapter votre tolérance au risque. Si vous travaillez avec un conseiller, vous devriez le faire annuellement de toute façon – et si vous êtes sur le point d’atteindre un objectif important où vous aurez à puiser dans vos placements (comme la retraite), vous voudrez probablement parler de rééquilibrer votre portefeuille afin d’éviter une grosse perte au mauvais moment.

Si vous avez une question sur les placements et que vous souhaitez obtenir des conseils impartiaux, vous pouvez consulter notre site Web sur Re: Investir afin de nous envoyer votre question.

À faire

Utilisez la calculatrice de rendement d’un portefeuille par rapport à des indices de référence pour évaluer le rendementRendement Rendement annuel sur un placement. Il est souvent exprimé en pourcentage, par exemple 5 %. Dans le cas des actions, le rendement peut être votre revenu annuel provenant des dividendes. Dans le cas des obligations, il s’agit de l’intérêt que vous obtenez.+ read full definition de votre portefeuille par rapport à des indices courants pour différentes échéances.

Dernière mise à jour le