Risques liés aux certificats de placement garanti

Les certificats de placement garanti (CPG) sont considérés comme des placements à faible risque, parce que vous avez la certitude de récupérer le montant que vous avez investi (c’est-à-dire le capital) lorsqu’ils viennent à échéance. Toutefois, les CPG comportent quand même certains risques.

Deux principaux risques

  1. Difficulté à suivre le rythme de l’inflation – Puisque le rendement des CPG ordinaires est relativement faible, ces CPG peuvent avoir de la difficulté à suivre le rythme de l’inflation.
  2. Rendement variable des CPG liés aux indices ou aux marchés – Ces CPG n’offrent pas un taux d’intérêt fixe. Leur rendement est plutôt basé sur celui d’un indice de référence, comme un indice boursier. Si le marché boursier se comporte bien et que l’indice enregistre une hausse, votre CPG lié à l’indice peut rapporter davantage qu’un CPG à taux fixe. Si l’indice se comporte mal, ce CPG risque de rapporter moins qu’un CPG à taux fixe, ou même rien du tout.

Autres points à prendre en considération

  • Vous risquez de devoir payer une pénalité si vous encaissez votre CPG avant la date d’échéance.
  • Si vous ne détenez pas votre CPG dans un régime enregistré, les intérêts que vous touchez sont imposés en totalité. Apprenez-en davantage sur la façon dont les placements sont imposés.
Attention

Comme les CPG sont des placements à faible risque, ils offrent un rendement relativement faible comparativement à d’autres placements. De plus, ils ne suivront pas nécessairement le rythme de l’inflation.

Assurez-vous que vos certificats de placement garanti sont protégés

Votre CPG est assuré si vous l’avez acheté auprès de l’une des institutions suivantes:

  • une des principales banques canadiennes parce que celles-ci sont membres de la Société d’assurance-dépôts du Canada;
  • une coopérative de crédit ou une caisse populaire; une assurance semblable est offerte pour les dépôts.

Cela signifie que vous pourrez récupérer votre argent, même si l’institution financière auprès de laquelle vous avez acheté votre CPG ferme ses portes ou est dans l’impossibilité de vous payer au moment où votre CPG vient à échéance. La garantie dépend de la valeur et du type de certificat que vous avez acheté. Par exemple:

  • la Société d’assurance-dépôts du Canada assure vos CPG pour une valeur allant jusqu’à 100 000 $ dans chaque institution financière;
  • Les dépôts admissibles en devises étrangères et les dépôts dont l’échéance est supérieure à cinq ans sont parfois protégés. Pour savoir si vos dépôts sont admissibles, demandez-le à la Société d’assurance-dépôts du Canada.

Vous bénéficiez automatiquement de l’assurance. Vous ne devez rien faire, et il n’y a pas de frais supplémentaires à payer pour l’obtenir.

Trois conseils pour vous assurer que vos certificats de placement garanti sont protégés

Pour vous assurer de ne pas dépasser la limite de 100 000 $ par institution financière, voici ce que vous pouvez faire:

  1. Acheter des CPG auprès d’institutions financières différentes ou de leurs sociétés affiliées. Par exemple, une banque peut être associée à une société de prêts hypothécaires ou à une société de fiducieSociété de fiducie Société offrant les mêmes services qu’une banque, mais qui peut aussi gérer des successions, des fiducies et des régimes de retraite, ce que les banques ne peuvent pas faire.+ Lisez la définition complète qui vend des CPG.
  2. Mettre une partie des CPG à votre nom et l’autre partie au nom de votre conjoint.
  3. Acheter des CPG qui sont à la fois à votre nom et à celui de votre conjoint.

Avertissement

Si vous détenez des certificats de placementPlacement Un élément de valeur que vous achetez pour obtenir un revenu ou une croissance de la valeur.+ Lisez la définition complète garanti d’une valeur de plus de 100 000 $ dans une même institution financière, le montant excédentaire ne sera pas protégé contre les pertes.

Dernière mise à jour le