Couvrir les frais d’une succession

L’assurance vie peut fournir l’argent nécessaire pour couvrir les frais découlant de votre succession, y compris les dettes et l’impôt. Cela peut permettre d’éviter la vente de biens faisant partie de la successionSuccession Montant total de l’argent et des biens laissés par une personne qui décède.+ read full definition, par exemple une résidence principale ou secondaire, que les bénéficiaires souhaitent garder dans la famille.

Trois frais de succession courants

En plus des frais funéraires, votre succession peut devoir couvrir, au moment de votre décès, d’autres frais que vous n’aviez peut-être pas prévus:

  1. Frais d’homologation – Les frais nécessaires à la validation de votre succession peuvent être élevés, selon la province dans laquelle vous habitez. En Ontario, les frais équivalent à près de 1,5 % de la valeur de votre succession.
  2. Impôt sur les gains en capitalImpôt sur les gains en capital Impôt que vous pourriez devoir payer sur les gains (l’argent) que vous tirez de vos placements.+ read full definition Vous êtes réputé avoir cédé tous vos biens en immobilisations au moment de votre décès. Votre succession doit couvrir l’impôtImpôt Droit perçu par l’État sur le revenu, les biens et les ventes. L’argent sert à financer des programmes publics et d’autres coûts.+ read full definition sur ces gains en capitalCapital Montant total de l’argent que vous investissez ou que vous devez.+ read full definition.
  3. Impôt sur les régimes d’épargne libre d’impôt – Les régimes enregistrés, comme les régimes enregistrés d’épargne-retraite et les fonds enregistrés de revenu de retraite, peuvent être transférés sans payer d’impôt au régime d’un conjoint. Cependant, si vous n’avez pas de conjoint, le montant accumulé devient entièrement imposable au moment du décès.

Comment utiliser l’assurance pour payer les frais de succession

Il vous suffit de nommer votre succession à titreTitre Droit légal de posséder ou de détenir un bien.+ read full definition de bénéficiaireBénéficiaire La ou les personne(s), l’institution, le syndic ou la succession auxquels vous décidez de donner de l’argent, des biens ou autres prestations à votre décès. Vous pouvez nommer des bénéficiaires dans un testament, une politique d’assurance, un régime de retraite, une rente, une fiducie ou d’autres contrats.+ read full definition. Votre succession devra payer les frais d’homologation sur l’indemnité de l’assurance, mais cela lui fournira un montant dont elle pourra se servir immédiatement pour couvrir les frais de succession.

 

Dernière mise à jour le