Façons d’épargner pour la retraite

Décider comment et où vous épargnez votre argent fait partie intégrante de votre plan de retraite. Au Canada, le gouvernement fédéral et les employeurs offrent des incitatifs pour vous aider à économiser de l'argent et à bâtir votre pécule de retraite.

Trois façons d’épargner pour la retraite

  1.  Régime enregistré d’épargne-retraite (REER) – Il vous permet de réduire votre revenu imposableRevenu imposable Montant du revenu sur lequel vous devez payer de l’impôt, après crédits d’impôt et déductions fiscales.+ Lisez la définition complète. Votre épargne s’accumule à l’abri de l’impôtImpôt Droit perçu par l’État sur le revenu, les biens et les ventes. L’argent sert à financer des programmes publics et d’autres coûts.+ Lisez la définition complète tant que votre argent demeure dans le régime. Vous décidez de la façon d’investirInvestir Utiliser de l’argent dans le but de faire plus d’argent en effectuant un placement. Comporte souvent des risques.+ Lisez la définition complète votre épargne. Apprenez-en davantage sur les REER.
  1. CompteCompte Entente que vous avez conclue avec une institution financière concernant votre argent. Vous pouvez ouvrir un compte pour faire des dépôts et des retraits, accumuler des intérêts, emprunter une somme d’argent, investir, etc.+ Lisez la définition complète d’épargne libre d’impôt (CELI) – Il vous permet d’épargner à l’abri de l’impôt pour n’importe quel objectif. Depuis le 1erjanvier 2019, vous pouvez épargner jusqu’à 6 000 $ par année et retirer la somme à tout moment sans payer d’impôt. Apprenez-en davantage sur les CELI.
  1. Régimes de retraite et d’épargne au travail – Les régimes de retraite, les REER collectifs et les autres régimes d’épargne peuvent constituer un moyen pratique d’épargner, car vos cotisations sont prélevées de votre chèque de paye. En outre, si votre employeur verse une somme équivalente à vos cotisations, votre capacité d’épargne est doublée. Apprenez-en davantage sur les régimes de retraite.

Deux points clés

  1.  Vous pouvez déduire vos cotisations à un REER, jusqu’à concurrence de certaines limites, de votre revenu imposable. Vous payez de l’impôt sur les retraits.
  2. Vous ne pouvez pas déduire vos cotisations à un CELI, mais vous ne payez pas d’impôt sur les retraits.
Dernière mise à jour le