Régimes de retraite individuels

Un régime de retraite individuel (RRI)Régime de retraite individuel (RRI) Régime d’épargne-retraite qui permet le versement de cotisations déductibles du revenu plus importantes que dans le cas d’un REER. Le RRI est conçu pour les personnes ayant un revenu élevé. Il fonctionne comme un régime à prestations déterminées et est régi par les règles encadrant les régimes de retraite du Canada.+ read full definition est un régime de retraite à prestations déterminées pour une personne, généralement le propriétaire ou le dirigeant d’une entreprise constituée en personne morale. Habituellement, toutes les cotisations sont versées par l’entreprise.

Avantages des RRI

  • Possibilité d’accumuler plus d’économies à l’abri de l’impôtImpôt Droit perçu par l’État sur le revenu, les biens et les ventes. L’argent sert à financer des programmes publics et d’autres coûts.+ read full definition : Le montant annuel maximal qu’une personne peut verser dans un RRI peut être plus élevé que celui qu’elle peut verser dans un régime enregistré d’épargne-retraite (REER), surtout lorsqu’elle atteint un certain âge (50 ans ou plus).
  • Protection contre les créanciers : Les prestations d’un RRI, comme les autres prestations déterminées, sont entièrement protégées des créanciers. Il est possible que l’épargne REER ne le soit pas.

Désavantages des RRI

  • Droits de cotisationDroits de cotisation Montant que vous pouvez investir dans un régime d’épargne comme un régime enregistré d’épargne-retraite (REER). Si vous n’investissez pas le montant total autorisé dans le régime chaque année, vous disposerez de droits de cotisation inutilisés dont vous pourrez vous prévaloir au cours d’années ultérieures. Exemple : Si vous pouvez cotiser 12 000 $ à un REER cette année,…+ read full definition minimaux à un REER : Les RRI ont été conçus pour maximiser les prestations à l’abri de l’impôt. Les droits de cotisationCotisation Argent que vous versez dans un régime d’épargne ou d’investissement.+ read full definition annuels qu’une personne peut verser dans un REER sont donc presque nuls en raison du facteur d’équivalence (lequel correspond à la valeur des prestations du RRI touchées l’année précédente).
  • Options de revenu de retraite moins souples : Les lois provinciales et fédérales sur les pensions s’appliquent aux RRI, et elles peuvent limiter la souplesse en ce qui concerne la planification du revenu de retraite.
  • Complexité et coûts : Les RRI sont plus complexes que les REER, et coûtent plus cher à mettre sur pied. Ils nécessitent des tâches administratives continues, comme des rapports annuels et des évaluations actuarielles régulières.

Maximiser les avantages d’un RRI

Généralement, pour maximiser les avantages d’un RRI, le propriétaire ou le dirigeant:

  • est âgé entre 40 et 60 ans lors de la mise sur pied du RRI, afin que les cotisations au RRI soient plus élevées que le montant qu’il pourrait épargner lui-même à l’aide d’un REER;
  • a un salaire annuel élevé (100 000 $ ou plus), afin que l’entreprise puisse maximiser ses cotisations au RRI.

Étant donné la complexité des RRI, vous pourriez vouloir obtenir des conseils professionnels afin de déterminer s’il s’agit d’une bonne stratégie pour vous.

Financer un RRI pour services passés

Une entreprise peut financer le RRI du propriétaire ou du dirigeant à titreTitre Droit légal de posséder ou de détenir un bien.+ read full definition d’avantage pour ses années de service antérieures au sein de celle-ci. Cependant, avant que l’entreprise puisse financer cet avantage, les coûts doivent d’abord provenir du transfert des économies du REER et du régime à cotisations déterminées de la personne, et ses droits de cotisation inutilisés à un REER doivent être réduits.

Point à retenir

Un RRI est une stratégie complexe d’épargne pour la retraite. Envisagez d’obtenir les conseils d’un professionnel digne de confiance avant d’en mettre un sur pied.

Dernière mise à jour le