Trois types de régimes enregistrés d’épargne-retraite

Le type de régime enregistré d’épargne-retraite (REER) le plus courant est un régime personnel que vous ouvrez pour vous. Si vous êtes marié ou avez un conjoint de fait, vous pouvez aussi ouvrir un REER de conjointREER de conjoint REER pour les conjoints dans lequel celui qui a le salaire le plus élevé place de l’argent dans un régime au nom de son conjoint. Le conjoint peut utiliser les fonds après un certain délai. Vous l’utilisez pour fractionner le revenu à la retraite, ce qui réduit l’impôt que vous devez payer.+ read full definition. Une autre optionOption Placement qui vous donne le droit de l’acheter ou le vendre à un prix fixe et avant une date fixe. Le droit d’achat est appelé « option d’achat » et celui de vente, « option de vente ». Les options s’achètent en bourse.+ read full definition consiste à participer à un REER collectif si votre employeur offre ce type de régime.

1. REER personnel

Un REER personnel est un compteCompte Entente que vous avez conclue avec une institution financière concernant votre argent. Vous pouvez ouvrir un compte pour faire des dépôts et des retraits, accumuler des intérêts, emprunter une somme d’argent, investir, etc.+ read full definition enregistré à votre nom. Les placements détenus dans le REER et les avantages fiscaux correspondants vous appartiennent.

Vous pouvez décider de bâtir et de gérer vous-même le portefeuillePortefeuille Ensemble des placements détenus par un particulier ou un organisme. Peut comprendre des actions, les obligations et des fonds communs.+ read full definition de placements de votre REER au moyen d’un REER autogéré ou de travailler avec un conseiller.

2. REER de conjoint

Un REER de conjoint est enregistré au nom de votre conjoint, qu’il s’agisse de votre époux ou de votre conjoint de fait. Votre conjoint détient les placements du REER, mais vous cotisez à celui-ci. Vous obtenez une déduction fiscaleDéduction fiscale Coût qui peut être déduit de votre revenu lorsque vous produisez votre déclaration fiscale. Il diminue l’impôt que vous devez payer. Par exemple, si vous cotisez 5 000 $ à votre REER, vous pouvez déduire 5 000 $ de votre revenu lorsque vous produisez votre déclaration de revenus.+ read full definition pour toute cotisationCotisation Argent que vous versez dans un régime d’épargne ou d’investissement.+ read full definition que vous versez à un REER de conjoint. Les cotisations que vous versez réduisent votre propre maximum déductibleMaximum déductible Montant le plus élevé que vous pouvez déduire pour vos cotisations à votre REER dans votre déclaration de revenus. Les sommes que vous versez à votre régime de retraite au travail comptent dans vos cotisations à votre REER.+ read full definition au titreTitre Droit légal de posséder ou de détenir un bien.+ read full definition des REER pour l’année. Elles n’ont pas d’effet sur le montant que votre conjoint peut cotiser à son propre REER.

Un REER de conjoint constitue, pour votre conjoint et vous, un moyen de diviser votre revenu plus également à la retraite. Cela signifie que l’impôt sur le revenuImpôt sur le revenu Somme à payer en fonction de votre revenu total (de toutes les sources). Le taux d’imposition est fixé par les gouvernements du Canada et de chaque province.+ read full definition combiné que vous payerez en tant que couple sera peut-être moins élevé que ce que vous payeriez si toute votre épargne se trouvait dans un seul REER. Cette possibilité pourrait être une bonne solution si vous gagnez plus d’argent que votre conjoint et que vous vous trouverez probablement dans une tranche de revenu supérieure lorsque vous prendrez tous les deux votre retraite. Cette solution pourrait aussi s’avérer préférable si vous avez un régime de retraite alors que votre conjoint n’en a pas.

Pour être admissible à un REER de conjoint, vous devez satisfaire à au moins l’un des critères suivants :

  • vivre ensemble comme couple depuis au moins 12 mois;
  • avoir un enfant ensemble, par naissance ou par adoption;
  • partager la garde et contribuer au soutien des enfants de votre conjoint nés d’une relation antérieure.

Si votre conjoint retire de l’argent que vous avez cotisé :

  • moins de trois ans après la date de cotisation – vous devrez payer de l’impôtImpôt Droit perçu par l’État sur le revenu, les biens et les ventes. L’argent sert à financer des programmes publics et d’autres coûts.+ read full definition sur le montant retiré;
  • trois ans après la date de cotisation – votre conjoint payera de l’impôt sur le montant retiré.

Si votre relation prend fin :

  • alors que vous êtes marié – les conjoints doivent généralement séparer les biens de façon égale;
  • alors que vous vivez en union libre – envisagez de rédiger une entente conjointe afin de couvrir cette situation puisque les biens ne devront pas nécessairement être divisés de façon égale.

Les REER de conjoint servent à égaliser le revenu de retraite d’un couple et à réduire l’impôt le plus possible. Cela ne sert à rien d’ouvrir un REER de conjoint si le revenu de votre conjoint sera à peu près égal au vôtre lorsque vous prendrez votre retraite.

3. REER collectif

Certains employeurs offrent des REER collectifs comme avantage afin d’aider leurs employés à économiser en prévision de leur retraite. Vous ouvrez un REER personnel, mais vous y cotisez par l’entremise de votre employeur. Les REER de tous les employés sont détenus à la même institution financière. Voici comment cela fonctionne :

  • Les cotisations que vous versez dans le régime sont habituellement déduites automatiquement de votre paye. Votre employeur pourrait accroître vos cotisations ou verser des cotisations équivalentes.
  • En général, votre employeur paye les frais d’ouverture et de gestion du régime. Vous payez les frais liés aux placements.
  • Le choix de placements est habituellement limité, selon l’endroit où est détenu le REER collectif.
  • Les règles précisant le moment auquel vous pouvez retirer de l’argent du régime et le montant que vous pouvez retirer varient en fonction de votre employeur.

Assurez-vous de bien comprendre la façon dont fonctionne votre REER collectif. Les choix et les règles varient selon votre employeur et l’endroit où le régime est détenu. Apprenez-en davantage sur les REER collectifs.

À faire

Envisagez d’ouvrir un REER de conjoint si vous gagnez plus d’argent que votre conjoint et que vous vous trouverez probablement dans une tranche de revenu supérieure lorsque vous prendrez tous les deux votre retraite.

Point à retenir

Si vous participez à un régime collectif, votre employeur pourrait verser des cotisations dans votre REER. Il pourrait aussi payer certains frais associés au régime.

Dernière mise à jour le