La revictimisation

S’il est une chose encore pire qu’être victime d’une arnaque, c’est de l’être une seconde fois. Malheureusement, c’est ce qui arrive à environ une victime sur trois. En effet, certains fraudeurs vendent les coordonnées de leur victime à d’autres fraudeurs. Ces derniers prétendent être de bons samaritains et lui promettent de l’aider à récupérer la somme perdue moyennant une certaine rétribution. Après avoir touché sa rétribution, le deuxième fraudeur disparaît dans la nature et la victime ne revoit jamais ni la rétribution ni le montant perdu original.

À quoi ressemble la revictimisation

Imaginez que vous ayez été victime d’une escroquerie. Par exemple, après avoir été persuadé d’investirInvestir Utiliser de l’argent dans le but de faire plus d’argent en effectuant un placement. Comporte souvent des risques.+ Lisez la définition complète dans une société, vous découvrez par la suite qu’il s’agit d’une compagnie fictive. Vous perdez alors une partie des économies que vous avez accumulées à la sueur de votre front. Il se peut que vous éprouviez de la colère et de la honte, et que vous vous demandiez comment vous allez payer vos prochaines factures. Vous n’arrivez pas à croire que ce malheur vous est arrivé et vous êtes prêt à tout pour récupérer votre argent.

Un jour, quelqu’un entre en contact avec vous. Il vous dit, par exemple, qu’il travaille pour une banque ou un organisme d’application de la loi. Il vous convainc qu’il est digne de confiance et qu’il a besoin de votre aide pour mettre la main au collet du fraudeur. Il vous affirme qu’il peut vous aider à récupérer la somme que vous avez perdue. Tout ce dont il a besoin, c’est que vous lui versiez des honoraires pour ses frais.

Point clé

Voici ce qui se passe en cas de revictimisation : sachant que la victime peut éprouver de la honte et du stress, le fraudeur exploite ces sentiments en lui proposant une solution qui semble régler tous ses problèmes.

Cinq conseils pour éviter d’être victime de fraude deux fois d’affilée

1. On n’est jamais trop prudent. Méfiez-vous des personnes suivantes :

  • toute personne qui prétend travailler pour la police, une organisme gouvernemental comme l’Agence du revenu du Canada, une banque, une agence de recouvrement ou un organisme de réglementation des valeurs mobilièresOrganisme de réglementation des valeurs mobilières Organisme public qui applique la législation sur les valeurs mobilières dans son ressort de compétence. Cette législation comprend des textes qui prévoient des règles sur l’émission de valeurs mobilières et les opérations sur celles-ci. La Commission des valeurs mobilières de l’Ontario est l’organisme de réglementation des valeurs mobilières de l’Ontario.+ Lisez la définition complète, mais qui ne peut confirmer qui elle est ou pour qui elle travaille;
  • toute personne qui connaît des détails sur la somme que vous avez perdue, mais qui n’a jamais eu de contacts avec vous;
  • toute personne qui promet de récupérer le montant volé moyennant une rétribution.

2. Méfiez-vous de quiconque promet de vous aider à récupérer la somme que vous avez perdue :

  • N’hésitez pas à raccrocher le téléphone.
  • Demandez-vous comment quelqu’un peut savoir que vous avez été victime de fraude, alors que vous n’avez jamais signalé ce crime aux autorités.

3. Ne divulguez jamais de renseignements à une personne dont vous n’avez pas confirmé l’identité :

  • Vérifiez ce qu’elle dit auprès d’une source fiable. Vérifiez l’identité de cette personne en communiquant avec l’organisation pour laquelle elle prétend travailler.
  • Si vous ne connaissez pas l’organisme en question, ne vous donnez même pas la peine de vérifier. Raccrochez et fermez le dossier.
  • Dites-vous que la personne dont l’appelant vous a donné les coordonnées pour que vous puissiez confirmer son identité est peut-être son complice.

4. Ne payez jamais d’honoraires à quiconque prétend qu’il en a besoin pour récupérer votre argent.

5. Si vous soupçonnez avoir été victime de fraude, veuillez appeler le centre de contact de la CommissionCommission Somme que vous versez à un courtier ou à un mandataire pour ses services. On l’appelle souvent « commission de vente ». Par exemple, vous versez des honoraires à la personne qui achète ou vend des actions ou des biens immobiliers pour vous.+ Lisez la définition complète des valeurs mobilières de l’Ontario au 1 877 785‑1555.

Passez à l’actionAction Part de la propriété d’une société. Une action ne vous donne pas de contrôle direct sur les activités quotidiennes de la société. Toutefois, elle vous donne droit à une part des profits si la société verse des dividendes.+ Lisez la définition complète

N’oubliez pas que, si l’on vous pousse à prendre une décision rapide, c’est là l’un des quatre signes de fraude liée aux placements. Si vous croyez qu’un fraudeur a communiqué avec vous, signalez cette fraude éventuelle.

Dernière mise à jour le