Renseignements à l’intention des investisseurs

Le 24 avril 2020

Les autorités en valeurs mobilières mettent le public en garde contre une entité qui prétend réglementer les dérivés

Sachez qu’aucun organisme de réglementation ne s’appelle Canadian Office of Derivatives Trading et que les fraudeurs se servent du site Web pour donner de la crédibilité à leurs placements frauduleux. Sachez aussi que la vérification de l’inscriptionInscription Exigence pour toutes les personnes ou sociétés qui font des opérations sur les placements ou qui offrent des conseils au Canada. Les professionnels du secteur des valeurs mobilières sont tenus de s’inscrire auprès de l’organisme de réglementation des valeurs mobilières dans chaque province ou territoire où ils exercent leurs activités.+ Lisez la définition complète et des antécédents disciplinaires produit des résultats inexacts sur ce site. Pour en savoir plus, consultez l’avis des Autorités canadiennes en valeurs mobilières.

 

Le 14 avril 2020

Les problèmes téléphoniques du centre d’appels de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario sont réglés

Les problèmes téléphoniques du centre d’appels sont réglés.

Nos employés sont là pour vous aider. Veuillez nous écrire à inquiries@osc.gov.on.ca ou nous appeler au 1 877 785-1555.

 

Le 7 avril 2020

Attestation et exécution électroniques de testaments

Pendant la duréeDurée Période de temps visée par un contrat. Aussi, période pendant laquelle un placement génère un taux d’intérêt donné.+ Lisez la définition complète de l’état d’urgence lié à la COVID-19, l’Ontario permet la comparution des témoins de manière virtuelle, à condition que l’un des deux témoins soit autorisé par le Barreau de l’Ontario à titreTitre Droit légal de posséder ou de détenir un bien.+ Lisez la définition complète d’avocat ou de parajuriste. Pour en savoir plus

 

Le 1er avril 2020

Placement maison et niveaux de service lorsque le marché est tendu

Lorsque le marché est tendu, il arrive que les investisseurs faisant affaire avec un courtier exécutantCourtier exécutant Courtier en valeurs mobilières qui exige des frais moins élevés pour acheter ou vendre des placements, par opposition à un courtier de plein exercice. N’offre pas de conseils de placement.+ Lisez la définition complète n’obtiennent plus le même niveau de service.

Ils devraient comprendre les niveaux de service associés aux réflexions préalables à la commande, aux outils d’exécution, à la disponibilité et à l’accessibilité, ainsi qu’aux autres outils pédagogiques. Ils trouveront ces renseignements dans la documentation d’ouverture de compteCompte Entente que vous avez conclue avec une institution financière concernant votre argent. Vous pouvez ouvrir un compte pour faire des dépôts et des retraits, accumuler des intérêts, emprunter une somme d’argent, investir, etc.+ Lisez la définition complète ou dans l’entente qu’ils ont signée.

 

Le 30 mars 2020

Problèmes téléphoniques du centre d’appels de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario

La ligne était occupée lorsque certains appelants ont tenté de joindre la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario. Notre fournisseur de services est au courant du problème et améliore son réseau. Nous espérons que le problème sera bientôt réglé.

Nos employés sont là pour vous aider. Si la ligne est occupée, veuillez nous écrire à inquiries@osc.gov.on.ca ou nous rappeler au 1 877 785-1555.

Veuillez nous excuser de ce contretemps. Nous vous remercions de votre patience.

 

Le 19 mars 2020

Fraudes liées aux placements et au coronavirus

Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières mettent en garde les investisseurs contre les sociétés prétendant vendre des produits ou des services prévenant, détectant ou guérissant la COVID-19.

Les fraudeurs profitent de la conjoncture mondiale et de l’actualité pour faire germer chez les investisseurs éventuels l’espoir de réaliser des profits importants. Entre autres, ils montent des manœuvres frauduleuses au moyen de petites sociétés fictives cotées en bourse.

Ce que les Canadiens doivent savoir à propos de ces manœuvres frauduleuses :

  • Ces sociétés frauduleuses offrant des titres à quatre sous risquent de publier des données limitées ou mensongères sur leur direction, leurs produits ou leurs services, et l’état de leurs finances.
  • Les fraudeurs diffusent des renseignements positifs mais mensongers qui incitent les investisseurs à acheter leurs parts. Ces informations mensongères peuvent prendre la forme, par exemple, de communiqués de presse, d’annonces sur les médias sociaux ou de campagnes promotionnelles qui sont exagérés par le biais d’autres personnes, d’autres sociétés ou de sites Web. Plus les investisseurs achètent de parts, plus leur cours se gonfle.
  • Ensuite, les fraudeurs se débarrassent rapidement de leurs actions avant la fin de la bulle, ce qui leur permet de réaliser des gains importants. Le cours se met ensuite à chuter et les investisseurs qui n’ont pas quitté le navire perdent leur investissement.

Il n’existe actuellement aucun vaccin ni aucun produit de santé naturel autorisé à traiter la COVID-19 ou à protéger la population contre elle. Soyez sur vos gardes si une société prétend savoir enrayer l’éclosion de coronavirus. Vous pouvez trouver des renseignements fiables sur la COVID-19 sur les sites de l’Organisation mondiale de la Santé et du gouvernement du Canada.

Avant de placer votre argent dans une entreprise, effectuez d’abord des recherches poussées sans oublier que les fraudeurs ont tendance à exploiter la toute dernière crise. Si vous croyez qu’on a tenté de vous exploiter en cette période de pandémie − vous-même ou l’une de vos connaissances −, veuillez communiquer avec votre autorité provinciale ou territoriale en valeurs mobilières.

En outre, les Autorités canadiennes en valeurs mobilières ont entendu dire que des Canadiens seraient victimes de fraudeurs misant sur l’incertitude économique actuelle pour tenter de voler leurs placements. Si un inconnu vous appelle pour vous avertir de l’état de vos placements ou de vos finances, ne lui donnez jamais de renseignements personnels et parlez-en ensuite à votre conseiller ou à votre banque après avoir vérifié le numéro de l’appelant pour vous assurer qu’il s’agissait bien d’un appel non frauduleux.

Si vous avez des questions, veuillez vous référer à votre autorité en valeurs mobilières respective. Vous pouvez communiquer ici avec elle.

Dernière mise à jour le