Rencontrez Laura Tamblyn Watts

Laura Tamblyn Watts est présidente-directrice générale de CanAge.

Abonnez-vous à Investor News (uniquement disponible en anglais) et restez informé des dernières initiatives des investisseurs, des questions d’actualité, des ressources éducatives, des dates clés, et des avertissements et alertes aux investisseurs.

Initialement publié le 15 juin 2021

Cet article fait partie de la série de discussions du Bureau des investisseurs avec des personnalités du secteurSecteur Partie de l’économie où les entreprises fournissent des produits ou services semblables ou connexes. Peut aussi faire référence à un groupe.+ Lisez la définition complète des services financiers du Canada dont le travail a des répercussions sur les investisseurs. Les opinions exprimées dans cet article sont entièrement celles de Sarah Bradley et elles ne représentent pas les opinions du Bureau des investisseurs ou de la CommissionCommission Somme que vous versez à un courtier ou à un mandataire pour ses services. On l’appelle souvent « commission de vente ». Par exemple, vous versez des honoraires à la personne qui achète ou vend des actions ou des biens immobiliers pour vous.+ Lisez la définition complète des valeurs mobilières de l’Ontario.

Rencontrez Laura

Nous nous sommes entretenus avec Laura Tamblyn Watts, l’experte canadienne des questions relatives aux personnes âgées, au sujet du bien-être des personnes âgées et du travail de CanAge pendant la pandémie.

Laura se présente.

Je m’appelle Laura Tamblyn Watts et je suis présidente-directrice générale de CanAge, un organisme canadien de défense des droits des personnes âgées. Je suis avocate de formation et mon travail est axé sur les questions concernant les personnes âgées depuis que j’ai été admise au barreau.

Qu’est-ce que CanAge?

CanAge est un organisme non partisan, pancanadien et sans but lucratif qui cherche à faire avancer les droits et le bien-être des Canadiens qui vieillissent. Nous avons connu le jour pendant la pandémie et nous avons établi des équipes en Colombie-Britannique, en Alberta, en Ontario, au Québec et en Nouvelle-Écosse. Je dirais que notre travail favorise l’inclusion des personnes âgées et contribue à améliorer leur vie par le biais de la défense de leurs droits, des politiques et de l’engagement communautaire.

Dans quelle mesure CanAge travaille‑t‑il à promouvoir l’inclusion des personnes âgées au Canada?

L’un des grands travaux que nous avons entrepris cette année est la création de Voices of Canada’s Seniors: A Roadmap to an Age-Inclusive Canada (Opinions des personnes âgées du Canada : Une feuille de route vers un Canada inclusif à l’endroit des personnes âgées; en anglais seulement). Il décrit six points cardinaux, cerne 40 problèmes et fournit 135 recommandations détaillées visant à améliorer le Canada, un pays qui vieillit rapidement. C’est le seul pays membre de l’Organisation de coopération et de développement économiques à ne pas avoir de plan national sur le vieillissement. Nous pensons donc que cette feuille de route est un moyen très efficace et concret de faire avancer les choses.

Nous avons également travaillé à la promotion de changements positifs par d’autres moyens. Nous sensibilisons les gens aux questions de capacité mentale et de démence, et nous veillons à avoir en place dans tout le Canada les compétences et les systèmes nécessaires pour répondre aux besoins d’une population vieillissante et souffrant de troubles cognitifs. Nous travaillons d’arrache-pied avec les institutions financières pour mettre en œuvre le code volontaire concernant la prestationPrestation Argent, biens ou services que vous obtenez de votre travail ou d’un programme gouvernemental, comme le Régime de pensions du Canada.+ Lisez la définition complète de services bancaires aux personnes âgées et, dans le secteur des investissements, nous tentons de soutenir les modifications proposées en vue de lutter contre l’exploitation financière des clients âgés et vulnérables en raison d’une diminution de leur capacité mentale.

Nous nous intéressons également à l’inclusion sociale. Il s’agit de reconnaître l’âgisme et de lutter contre ce problème, car il constitue souvent une cause sous-jacente importante de l’exclusion sociale, de la discrimination et de la vulnérabilité sociale. Nous savons également que l’isolement social peut conduire à la solitude, à la dépression et à des problèmes de santé.

L’isolement social rend-il les personnes âgées plus vulnérables à l’exploitation financière?

Oui, malheureusement. Cette année a été marquée par des situations horribles. Il y a eu une augmentation immédiate des fraudes et des escroqueries visant les personnes âgées. Les gens passent plus de temps à la maison qu’auparavant, et beaucoup d’entre eux se sentent plus seuls, plus isolés que jamais, et les fraudeurs en profitent.

Nous avons également constaté que des enfants et des petits-enfants adultes ont emménagé chez des personnes âgées en raison de leur instabilité financière, ce qui a entraîné une augmentation de l’exploitation financière et d’autres formes de maltraitance dans certaines situations.

Le bien-être financier fait-il partie d’un problème plus vaste?

Certainement. Le bien-être financier n’est pas un problème en vase clos. Il concerne le bien-être des relations, les liens avec la communauté et le sentiment de motivation, de dynamisme et d’engagement. Il ne suffit pas d’assurer sa sécurité financière. Nous devons nous assurer que les personnes âgées au Canada peuvent vivre une vie dynamique et connectée, ce qui constitue notre vision à CanAge.

CanAge collabore‑t‑il avec d’autres groupes et organisations?

Oui! Nous sommes toujours ravis de faire des présentations. Nous sommes heureux de transmettre nos idées et d’entendre les expériences des autres.

Nous sommes passionnés par les questions relatives aux investisseurs, tant du point de vue de l’expérience individuelle que de celui des personnes qui servent une clientèle vieillissante. Nous aidons les organisations et les entreprises à trouver la meilleure façon de répondre aux besoins des investisseurs plus âgés.

Comment peut‑on s’engager pour CanAge?

Bonne question!

Nous sommes un organisme constitué de membres et l’adhésion est gratuite pour les personnes, les groupes et les organisations. Les possibilités d’engagement sont nombreuses et variées. Nous organisons régulièrement des webinaires, menons des consultations avec des personnes âgées et des décideurs, et travaillons dans tout le pays avec des dirigeants communautaires, des organisations de personnes âgées, des soignants et, bien sûr, le secteur financier. Nous produisons des outils et des ressources qui peuvent être téléchargés gratuitement. De plus, nous avons un bulletin d’information mensuel qui met en lumière notre travail de défense des droits et les activités importantes qui se déroulent dans tout le Canada, et nous sommes actifs sur les médias sociaux. Il est facile de communiquer avec nous.

Dernière mise à jour le