Comment fonctionnent les régimes enregistrés d’épargne-invalidité

Le régime enregistré d’épargne-invalidité (REEI) a été créé pour aider les parents et autres proches d’une personne handicapée à épargner afin d’assurer la sécurité financière à long terme de cette personne (si elle est admissible au crédit d’impôt pour personnes handicapées).

Le bénéficiaireBénéficiaire La ou les personne(s), l’institution, le syndic ou la succession auxquels vous décidez de donner de l’argent, des biens ou autres prestations à votre décès. Vous pouvez nommer des bénéficiaires dans un testament, une politique d’assurance, un régime de retraite, une rente, une fiducie ou d’autres contrats.+ read full definition d’un REEI peut continuer à recevoir les prestations fédérales et provinciales pour personnes handicapées.

Huit choses à savoir au sujet des REEI

  1. Le bénéficiaire d’un REEI est la personne handicapée qui recevra l’argent.
  2. Le titulaire d’un REEI est la personne qui ouvre et gère le régime. Il est possible d’être à la fois bénéficiaire et titulaire d’un REEI.
  3. Il n’y a pas de plafond annuel de cotisationCotisation Argent que vous versez dans un régime d’épargne ou d’investissement.+ read full definition, mais la limite cumulative à vie des cotisations pour un bénéficiaire est de 200 000 $.
  4. Il est possible de cotiser à un REEI jusqu’à ce que le bénéficiaire atteigne l’âge de 59 ans.
  5. Les cotisations ne sont pas déductibles d’impôtImpôt Droit perçu par l’État sur le revenu, les biens et les ventes. L’argent sert à financer des programmes publics et d’autres coûts.+ read full definition, mais l’épargne qui s’accumule dans le REEI est libre d’impôt. Les revenus de placementPlacement Un élément de valeur que vous achetez pour obtenir un revenu ou une croissance de la valeur.+ read full definition ne sont pas imposables tant qu’ils restent dans le régime.
  6. Jusqu’à l’âge de 49 ans, le bénéficiaire d’un REEI peut être admissible aux deux formes d’aide gouvernementale suivantes :
  7. L’épargne d’un REEI peut être détenue dans divers placements, selon l’endroit où vous ouvrez le régime.
  8. Le bénéficiaire doit commencer à recevoir des paiements réguliers à l’âge de 60 ans.

Apprenez-en davantage sur le fonctionnement des régimes enregistrés d’épargne-invalidité.

Trois points à retenir

  1. L’épargne qui s’accumule est libre d’impôt.
  2. Le gouvernement contribue au régime.
  3. Vous pouvez continuer à recevoir des prestations pour personnes handicapées.
Dernière mise à jour le