Comment fonctionnent les régimes enregistrés d’épargne-retraite

Trois avantages fiscaux

  1. Cotisations déductibles d’impôt – Vous obtenez un allégement fiscal immédiat en déduisant de votre revenu vos cotisations à un REER chaque année. Vos cotisations sont donc faites en dollars avant impôt.
  2. Revenus à l’abri de l’impôt – L’argent que vous faites sur vos placements dans un REER n’est pas imposé, à condition qu’il reste dans le régime.
  3. Report d’impôt – Vous payerez de l’impôt sur l’épargne accumulée dans votre REER lorsque vous la retirerez du régime. Cela comprend à la fois vos revenus de placement et vos cotisations. Vous reportez donc votre obligation fiscale à plus tard. Il s’agit d’un avantage si votre taux d’imposition marginal est moins élevé à la retraite qu’il l’était pendant vos années de cotisation.

Montant que vous pouvez verser dans votre REER

Toute personne qui produit une déclaration de revenus et qui touche un revenu gagné peut ouvrir un REER et y cotiser. Le montant que vous pouvez verser dans un REER chaque année est limité. Vous pouvez verser le plus petit des deux montants suivants :

  • 18 % de votre revenu gagné l’année précédente;
  • le montant maximal de cotisation pour l’année d’imposition en cours, soit 25 370 $ pour 2016.

Si vous participez à un régime de retraite au travail, votre facteur d’équivalence réduira le montant que vous pouvez verser dans votre REER.

Vous pouvez reporter vos droits de cotisation inutilisés
Si vous n’avez pas d’argent pour faire une cotisation à un REER lors d’une année donnée, vous pouvez reporter vos droits de cotisation et les utiliser plus tard. Apprenez-en davantage sur la façon dont fonctionnent les REER.

Placements que vous pouvez détenir dans un REER

Les placements pouvant être détenus dans un REER sont appelés placements admissibles. Ils comprennent ce qui suit :

Placements que vous ne pouvez pas détenir dans un REER

  • des métaux précieux;
  • des biens personnels, comme des œuvres d’art, des antiquités et des pierres précieuses;
  • des contrats à terme boursiers sur marchandises.

Depuis le 22 mars 2011, vous ne pouvez détenir aucun des placements suivants dans votre REER :

  • Placements interdits – Exemples : dette que vous avez contractée, placements dans des entités où vous avez une participation de 10 % ou plus.
  • Placements non admissibles – Exemples : actions de sociétés de portefeuille privées ou de sociétés privées étrangères et biens immobiliers.

Si vous achetez ces placements pour votre REER, vous devrez payer un impôt correspondant à 50 % de leur juste valeur marchande. Vous pouvez demander un remboursement si vous retirez le placement de votre REER au plus tard à la fin de l’année suivant celle au cours de laquelle l’impôt s’appliquait. Apprenez-en davantage sur ces règles.

Comprendre les risques
La valeur de votre REER peut diminuer ou augmenter, selon les placements qui y sont détenus. Apprenez-en davantage sur les risques liés aux placements.

Période durant laquelle votre REER peut rester ouvert

Vous devez fermer votre REER au cours de l’année de votre 71e anniversaire. Vous pouvez retirer l’épargne de votre REER en argent comptant, convertir votre REER en fonds enregistré de revenu de retraite ou acheter une rente.

Où ouvrir un REER

Institutions financières auprès desquelles vous pouvez ouvrir un REER :

  • les banques et les sociétés de fiducie;
  • les caisses populaires et les coopératives de crédit;
  • les sociétés de fonds communs de placement;
  • les sociétés de placement (pour les REER autogérés);
  • les compagnies d’assurance vie.

REER ou compte d’épargne libre d’impôt?
Les deux offrent des avantages fiscaux. Apprenez en quoi ils diffèrent en lisant Différences entre le compte d’épargne libre d’impôt et le régime enregistré d’épargne-retraite.

À faire

Utilisez cette calculatrice d’épargne REER pour déterminer combien vous devriez épargner pour la retraite.

Deux points à retenir

  1. Vous pouvez ouvrir un REER à n’importe quel âge, à condition d’avoir un revenu gagné et de produire une déclaration de revenus.

  2. Vous devez fermer votre REER lorsque vous atteignez l’âge de 71 ans.

Dernière mise à jour le