Comment savoir s’il faut changer de conseiller financier?

Que faire lorsque votre relation avec votre conseiller financier n’est plus favorable?

Cinq points à prendre en compte avant de changer de conseiller financier

Vous pouvez changer de conseiller financier en cas d’insatisfaction à l’égard de son travail. Chaque année, de nombreux Canadiens changent de conseiller financier. Mais, avant de passer de la parole aux actes, veuillez tenir compteCompte Entente que vous avez conclue avec une institution financière concernant votre argent. Vous pouvez ouvrir un compte pour faire des dépôts et des retraits, accumuler des intérêts, emprunter une somme d’argent, investir, etc.+ Lisez la définition complète des points suivants.

1. Établissez une raison claire pour laquelle vous souhaitez changer de conseiller

Un changement peut prendre du temps, c’est pourquoi il est bon d’avoir une idée claire de la raison pour laquelle votre relation avec votre conseiller actuel ne fonctionne pas. Demandez-vous s’il s’agit d’une situation à laquelle vous pensiez depuis un certain temps ou si elle est due à un événement plus soudain.

Par exemple, vous pouvez être préoccupé par les questions suivantes :

  • Vos questions et vos besoins ne sont pas pris en compte
  • L’expertise de votre conseiller ne correspond pas à vos objectifs de placementPlacement Un élément de valeur que vous achetez pour obtenir un revenu ou une croissance de la valeur.+ Lisez la définition complète
  • Le rendementRendement Rendement annuel sur un placement. Il est souvent exprimé en pourcentage, par exemple 5 %. Dans le cas des actions, le rendement peut être votre revenu annuel provenant des dividendes. Dans le cas des obligations, il s’agit de l’intérêt que vous obtenez.+ Lisez la définition complète de votre portefeuillePortefeuille Ensemble des placements détenus par un particulier ou un organisme. Peut comprendre des actions, les obligations et des fonds communs.+ Lisez la définition complète ne répond pas à vos objectifs
  • Pouvoir rencontrer votre conseiller au moment qui vous convient le mieux
  • Pouvoir entrer en contact avec votre conseiller en temps voulu
  • Les frais que vous payez par rapport au service que vous obtenez

Ce ne sont là que quelques-unes des raisons qui méritent votre attention. Si vous pensez à changer de conseiller, cela peut valoir la peine de le faire. Toutefois, si vous vous préoccupez du rendement du portefeuille, il est important de revoir d’abord vos investissements dans le contexte du marché actuel et votre horizon temporel par la suite. Comme les transferts peuvent être coûteux, il est généralement prudent de ne pas réagir de manière excessive aux fluctuations temporaires du marché.

Ne vous sentez pas coupable de vouloir apporter un changement. En fin de compte, c’est vous qui gérez vos investissements, et la relation avec votre conseiller en fait partie.

Il y a quatre questions clés à se poser au moment de choisir un conseiller.

2. Examinez votre contratContrat Entente verbale ou écrite liant les parties et dont l’application peut être imposée par la loi.+ Lisez la définition complète actuel et les formulaires de transfert

Avant d’amorcer un changement, examinez votre contrat avec votre conseiller actuel. Il se peut qu’une clause précise comment mettre fin à la relation, par exemple si une lettre officielle est requise. Votre conseiller actuel et sa société doivent faire preuve de diligence et de rapidité dans le traitement de votre demande de transfert.

Assurez-vous de bien comprendre les renseignements que votre conseiller actuel exige de vous pour faciliter le transfert à votre nouveau conseiller en temps voulu. Le temps nécessaire pour effectuer le transfert peut dépendre du type de compte que vous transférez et du type d’investissements que vous détenez.

En général, les transferts sont effectués entre 10 et 20 jours ouvrables après réception de la demande du client en bonne et due forme. Toutefois, le processus peut prendre plus de temps en raison d’un certain nombre de facteurs. Si, par exemple, vous n’avez pas rempli les formulaires requis de manière appropriée ou si votre compte n’est pas suffisamment approvisionné pour couvrir les frais de transfert, le transfert de votre compte peut prendre beaucoup de temps.

3. Vérifiez les frais exigibles pour le transfert

Vérifiez si le transfert vers une autre société entraîne des frais ou si vous avez payé à l’avance des frais annuelsFrais annuels Frais qui sont imposés tous les ans. Les frais exigés par les cartes de crédit sont un exemple courant de frais annuels.+ Lisez la définition complète pour travailler avec votre conseiller actuel. Si vous ne pouvez pas récupérer ces frais en cas de départ en cours d’année, décidez si vous voulez partir à la fin de l’année ou absorber cette dépense.

Il est également judicieux de vérifier s’il est possible de transférer tous vos investissements. Certains d’entre eux peuvent être propres à l’entreprise de votre conseiller actuel ou occasionner des frais élevés. Si vous devez vendre vos investissements pour changer de conseiller, il peut y avoir des conséquences fiscales.

4. Trouver un nouveau conseiller financier

Une fois que vous êtes certain de vouloir changer de conseiller, il y a plusieurs façons d’aborder la recherche d’un nouveau conseiller. Vous pouvez effectuer des recherches en ligne, demander à des amis ou à des collègues de travail qui sont satisfaits de leur conseiller de vous en recommander un, ou vous renseigner sur les options offertes par votre institution financière actuelle.

Ensuite, organisez des réunions avec des candidats potentiels. Au moment des rencontres, préparez une liste de questions à poser. Sachez quels attributs essentiels doivent être présents dans la relation. Et faites-leur savoir que vous êtes à la recherche d’un nouveau conseiller et que vous gardez vos options ouvertes jusqu’à la prise d’une décision.

Comme toujours, vérifiez avant d’investir. Assurez-vous que votre nouveau conseiller est inscrit avant de vous engager à travailler avec lui.

Il existe au moins quatre façons différentes de trouver un conseiller en demandant des recommandations.

5. Expliquez à votre conseiller actuel pourquoi vous avez choisi de changer

Si vous avez décidé de changer qui gèrera vos placements, vous devrez en informer votre conseiller actuel. Vous devrez probablement le faire par écrit, mais il se peut également que votre nouveau conseiller s’occupe de cette procédure en votre nom.

Il se peut que votre conseiller actuel vous demande la raison de ce changement. Il se peut également qu’il vous encourage à rester avec lui. Préparez une réponse et énoncez clairement pourquoi vous avez décidé de changer.

Changer de conseiller peut entraîner certains coûts. Par exemple, il peut y avoir des frais de transfert pour le passage à de nouveaux comptes. Renseignez-vous sur ces coûts avant de procéder au changement, afin de ne pas être surpris par la suite.

6. Commencez votre nouvelle relation avec votre conseiller du bon pied

Votre première rencontre avec votre nouveau conseiller représente une excellente occasion de préciser ce que vous voulez. Préparez la réunion en confirmant vos objectifs et vos attentes, par exemple :

  • Vos objectifs d’investissement à court et à long terme
  • Votre niveau de tolérance au risque de prédilection
  • La fréquence à laquelle vous prévoyez de vous rencontrer
  • Le rendement que vous souhaitez obtenir de vos investissements

En connaissant les réponses à ce type de questions, la réunion se déroulera plus facilement.

Qu’il s’agisse de votre premier conseiller ou que vous en choisissiez un nouveau, consultez les huit questions à poser à un conseiller.

Voici les étapes clés pour trouver un nouveau conseiller financier :

  1. Connaître la raison pour laquelle vous changez
  2. Passer votre contrat actuel en revue
  3. Rencontrer plusieurs conseillers avant de prendre une décision
  4. Informer votre conseiller actuel de votre intention de changer
  5. Commencer votre nouvelle relation du bon pied
Dernière mise à jour le