Quatre possibilités de rémunération pour les conseillers

1. Salaire

Certains conseillers reçoivent un salaire annuel. Ces conseillers travaillent habituellement pour une banque, une société de fiducieSociété de fiducie Société offrant les mêmes services qu’une banque, mais qui peut aussi gérer des successions, des fiducies et des régimes de retraite, ce que les banques ne peuvent pas faire.+ read full definition ou une coopérative de crédit. Ils fournissent des conseils sur les produits offerts par leur institution financière; ils sont donc restreints dans leur proposition de produits. Souvent, ces conseillers aident les clients à prendre une décision d’achat ponctuelle, mais ils peuvent aussi fournir des conseils régulièrement.

2. Frais de vente ou commission

Certains conseillers touchent une commissionCommission Somme que vous versez à un courtier ou à un mandataire pour ses services. On l’appelle souvent « commission de vente ». Par exemple, vous versez des honoraires à la personne qui achète ou vend des actions ou des biens immobiliers pour vous.+ read full definition chaque fois qu’ils achètent ou vendent un produit de placementPlacement Un élément de valeur que vous achetez pour obtenir un revenu ou une croissance de la valeur.+ read full definition au nom d’un client. Si vous achetez un fonds commun de placement, votre conseiller pourrait également toucher une commission de suivi tant que vous possédez ce fonds. Ces commissions couvrent la prestationPrestation Argent, biens ou services que vous obtenez de votre travail ou d’un programme gouvernemental, comme le Régime de pensions du Canada.+ read full definition de conseils en matière de placements et d’autres services aux clients.

Les commissions que votre conseiller touche sont payées par l’entreprise de placement qu’il représente, à même vos placements. Si votre conseiller touche une commission, demandez-lui si celle-ci varie en fonction des placements qu’il propose. Si c’est le cas, assurez-vous que les placements qu’il recommande vous aideront réellement à atteindre vos objectifs.

3. Frais seulement

Dans certains cas, les conseillers sont payés directement par leurs clients, c’est-à-dire par vous. Ils ne reçoivent aucune commission de vente. Les frais peuvent être fixes, selon les services fournis, ou calculés selon un taux horaire. Après vous être entendu avec votre conseiller sur les frais, vous saurez ce que vous obtiendrez et combien vous devrez payer.

Par exemple, un conseiller peut facturer 300 $ pour établir un plan financierPlan financier Plan qui devrait couvrir tous les aspects des finances personnelles : épargne et placement, remboursement de dettes, assurance, impôts, planification de retraite et planification successorale.+ read full definition. Il vous indiquera peut-être que vous aurez droit à deux séances avec lui pour ce prix. Au cours de la première séance, il vous demandera des renseignements en vue d’établir le plan. Au cours de la deuxième séance, vous examinerez le plan qu’il aura établi. Après ces deux séances, le conseiller ne continuerait pas de vous fournir une aide.

Un conseiller rémunéré de cette façon peut également choisir de facturer des frais annuelsFrais annuels Frais qui sont imposés tous les ans. Les frais exigés par les cartes de crédit sont un exemple courant de frais annuels.+ read full definition fixés en fonction de la taille de votre portefeuillePortefeuille Ensemble des placements détenus par un particulier ou un organisme. Peut comprendre des actions, les obligations et des fonds communs.+ read full definition

4. Combinaison de commissions et de frais

Dans ce cas, la rémunération du conseiller est composée de frais (que vous payez) et de commissions (versées par l’entreprise de placement que représente le conseiller).

Quatre points à retenir

Possibilités de rémunération pour les conseillers :

  1. salaire
  2. frais de vente ou commissions
  3. frais seulement
  4. combinaison de commissions et de frais
Dernière mise à jour le