Frais associés aux fonds communs de placement

Les frais réduisent le rendementRendement Rendement annuel sur un placement. Il est souvent exprimé en pourcentage, par exemple 5 %. Dans le cas des actions, le rendement peut être votre revenu annuel provenant des dividendes. Dans le cas des obligations, il s’agit de l’intérêt que vous obtenez.+ read full definition que vous obtenez sur l’argent investi dans un fonds commun de placementFonds commun de placement Placement regroupant les actifs de plusieurs investisseurs afin de les investir dans une combinaison de placements, comme des actions et des obligations. Un gestionnaire de placements professionnel choisit des placements qui correspondent aux objectifs du fonds en matière de risque et de rendement. Vous pouvez racheter vos parts en tout temps.+ read full definition. Vous pourriez devoir payer des frais d’acquisition variables, d’autres frais d’opérationOpération Processus dans le cadre duquel une personne physique ou morale achète un produit de placement à une autre.+ read full definition et des frais de tenue de compteCompte Entente que vous avez conclue avec une institution financière concernant votre argent. Vous pouvez ouvrir un compte pour faire des dépôts et des retraits, accumuler des intérêts, emprunter une somme d’argent, investir, etc.+ read full definition selon le fonds que vous achetez, la façon dont vous l’achetez et le compte dans lequel vous le conservez. Vous ne payez pas directement les coûts du fonds, mais vous êtes touché par ceux-ci parce qu’ils réduisent le rendement du fondsRendement du fonds Montant estimé que rapportera votre fonds commun sur un an, moins les frais de gestion et d’autres coûts. Le rendement est souvent exprimé en pourcentage du montant d’argent que vous avez investi. Pour estimer ce rendement, vérifiez les résultats du fonds au cours de diverses périodes dans le passé.+ read full definition.

Types de frais et de coûts

  1. Frais d’acquisition
  2. Autres frais d’opération
    • Frais de transfert
    • Frais de négociation à court terme
    • Frais de rachatFrais de rachat Frais que facturent certains fonds communs frais lorsque vous vendez ou racheter des parts. Ces frais, contrairement à des frais de vente reportés, doivent être payés au fonds (et non à un courtier) et couvrent les coûts de rachat de vos parts.+ read full definition
  3. Frais de tenue de compte
    • Frais associés à un régime enregistré
    • Frais associés au solde minimum d’un compte
  4. Coûts du fonds Les frais et les coûts payés par un fonds sont déduits des actifs du fonds avant que le rendement de celui-ci soit calculé et publié.
    • Frais de gestionFrais de gestion Frais que vous payez pour qu’un professionnel des placements gère le fonds. Les frais rémunèrent les gestionnaires pour leur temps et leurs compétences. Peut également couvrir des choses comme les communications avec les investisseurs et la paperasserie nécessaire à l’exploitation du fonds.+ read full definition
    • Coûts d’exploitation (ou frais fixes d’administration)
    • Commissions de suivi (payées à partir des frais de gestion)
    • Coûts liés aux opérations
    • Incitatifs ou primes de performance

Examinez attentivement les frais et les coûts associés aux fonds que vous envisagez d’acheter, y compris ceux des fonds sans frais d’acquisition. Même les petites différences de frais peuvent se traduire par de grandes différences sur le plan du rendement au fil du temps. Les frais d’un fonds commun de placementPlacement Un élément de valeur que vous achetez pour obtenir un revenu ou une croissance de la valeur.+ read full definition doivent être présentés dans un document intitulé Aperçu du fonds ainsi que dans un prospectusProspectus Document juridique qui divulgue complètement, fidèlement et clairement ce que vous devez savoir sur une valeur mobilière. Renferme des renseignements à propos de la société ou du fonds commun qui vend la valeur mobilière, de sa gestion, de ses produits ou services, de ses plans ou plains et communs du titre, sa direction, de ses…+ read full definition simplifié. Une société de fonds communs de placementSociété de fonds communs de placement Société d’investissement qui regroupe les actifs de plusieurs investisseurs afin de les investir dans une combinaison de placements, comme des actions, des obligations et des placements sur le marché monétaire. La plupart des sociétés de fonds communs de placement offrent un choix comprenant plus d’un fonds.+ read full definition est tenue par la loi de préparer ces documents d’information et de les déposer auprès de l’organisme de réglementation des valeurs mobilièresOrganisme de réglementation des valeurs mobilières Organisme public qui applique la législation sur les valeurs mobilières dans son ressort de compétence. Cette législation comprend des textes qui prévoient des règles sur l’émission de valeurs mobilières et les opérations sur celles-ci. La Commission des valeurs mobilières de l’Ontario est l’organisme de réglementation des valeurs mobilières de l’Ontario.+ read full definition. Consultez ces documents pour vous renseigner sur les frais d’un fonds. À partir du 30 mai 2016, les sociétés de fonds communs de placement doivent remettre une copie de l’Aperçu du fondsAperçu du fonds Guide convivial fournissant des renseignements clés sur un fonds commun, notamment à propos des frais et du rendement. Les sociétés de fonds communs sont tenues de donner aux investisseurs un exemplaire de l’aperçu d’un fonds avant que ces derniers décident d’en faire l’achat.+ read full definition aux investisseurs avant qu’ils décident d’acheter un fonds commun de placement traditionnel. Apprenez-en davantage sur les documents d’information.

Les trois coûts les plus importants

  1. Frais d’acquisition

Vous pourriez devoir payer des frais d’acquisition lorsque vous achetez ou vendez des unités ou des actions d’un fonds. Ces frais d’acquisition sont aussi appelés frais d’entrée. Certains fonds peuvent être assortis de frais prélevés à l’acquisition, de frais prélevés au rachatFrais prélevés au rachat Frais de vente que vous payez lorsque vous vendez un placement. Ces frais sont aussi appelés « frais de rachat ». Souvent, plus longtemps vous détenez un placement, plus ces frais diminuent.+ read full definition ou de frais réduits, ou être offerts sans frais d’acquisition. Les frais d’acquisition sont fixés par l’émetteurÉmetteur Organisme qui vend des valeurs mobilières aux investisseurs. En voici quelques exemples : sociétés, fonds communs de placement et organismes gouvernementaux.+ read full definition du fonds commun de placement.

Si vous possédez un compte à honoraires, vous n’avez pas à payer de frais d’acquisition lorsque vous achetez ou vendez des fonds. Vous payez plutôt des frais de services consultatifs (habituellement négociés entre 1 % et 2 %) une fois par an à votre conseiller.

Informez-vous sur les options relatives aux frais d’acquisition offertes pour les fonds qui vous intéressent. Certains fonds peuvent être assortis de frais prélevés à l’acquisition, de frais prélevés au rachat ou de frais réduits, ou être offerts sans frais d’acquisition.

Quatre types de frais d’acquisition

  1. Frais prélevés à l’acquisition ou frais d’acquisition initiaux – Certains fonds communs de placement imposent des frais lorsque vous achetez des unités ou des actions. Ces frais représentent un pourcentage (jusqu’à 5 %) du montant que vous investissez dans le fonds. Ces frais sont versés à la société de placement qui vous vend le fonds. Vous pouvez négocier ces frais avec votre conseiller.
  2. Frais prélevés au rachat ou frais d’acquisition reportés – Certains fonds imposent des frais allant jusqu’à 6 % lorsque vous vendez vos unités ou vos actions. Voici comment cela fonctionne :
    • Plus vous détenez un fonds comportant des frais d’acquisition reportés durant une longue période, moins vous payerez de frais au moment de le vendre. Les frais diminuent chaque année selon un calendrier fixe.
    • Si vous gardez le fonds assez longtemps (habituellement de cinq à sept ans), vous n’aurez aucuns frais à payer au moment de vendre vos unités ou vos actions.
    • Il est aussi possible que certaines sociétés de fonds communs de placement vous permettent de retirer du fonds une partie de votre argent (habituellement 10 %) chaque année sans vous imposer de frais.
    • Lorsque vous achetez le fonds, la société de fonds communs de placement verse immédiatement une commissionCommission Somme que vous versez à un courtier ou à un mandataire pour ses services. On l’appelle souvent « commission de vente ». Par exemple, vous versez des honoraires à la personne qui achète ou vend des actions ou des biens immobiliers pour vous.+ read full definition (habituellement, environ 5 %) à la société où travaille votre conseiller. Ce dernier reçoit une partie de cette commission. Tous les frais d’acquisition reportés que vous payez vont à la société de fonds communs de placement.
  3. Frais réduits – Les fonds à frais réduits imposent des frais d’acquisition moins élevés (3 % ou moins) lorsque vous achetez vos unités ou vos actions, et des frais de rachat moins élevés (3 % ou moins) lorsque vous vendez ces unités ou ces actions. Vous n’avez habituellement pas à payer de frais de rachat si vous gardez vos unités ou vos actions pendant au moins trois ans.
  4. Sans frais – Un fonds sans frais n’impose aucuns frais lorsque vous achetez ou vendez des unités ou des actions. Un fonds sans frais ne constitue pas toujours une meilleure optionOption Placement qui vous donne le droit de l’acheter ou le vendre à un prix fixe et avant une date fixe. Le droit d’achat est appelé « option d’achat » et celui de vente, « option de vente ». Les options s’achètent en bourse.+ read full definition qu’un fonds assorti de frais. Vous devriez toujours comparer le ratio des frais de gestion et le rendement de chaque fonds avant de prendre une decision.

Comprendre les séries et les catégories de fonds

De nombreux fonds communs de placement sont offerts dans diverses séries ou catégories, et celles-ci sont indiquées par une lettre. Cette lettre vous donne des précisions sur la structure des frais et sur d’autres caractéristiques du fonds. Il n’y a aucune règle établie pour déterminer quelle lettre est associée à une certaine structure de frais, mais voici quelques lignes directrices générales :

  • Série A – La plupart des investisseurs achètent des unités ou des actions de la série A, qui offrent une ou plusieurs options de frais d’acquisition. Le ratio des frais de gestion pour cette série est plus élevé que pour la série F parce que les sociétés de placement qui vendent le fonds reçoivent habituellement des commissions, y compris des commissions de suivi, qui constituent des coûts pour le fonds.
  • Série D – Les unités ou les actions de la série D sont assorties de commissions de suivi réduites. Elles sont destinées aux investisseurs qui les achètent par l’intermédiaire d’une société de courtage à commissions réduites.
  • Série F – Les unités ou les actions de la série F sont habituellement offertes uniquement par l’intermédiaire d’un conseiller, et souvent, vous devez détenir un compte à honoraires assorti de frais annuelsFrais annuels Frais qui sont imposés tous les ans. Les frais exigés par les cartes de crédit sont un exemple courant de frais annuels.+ read full definition ou un plan de rémunération à l’acte. Vous négociez les frais avec votre conseiller et vous payez ces frais directement à ce dernier. Vos frais correspondent à un pourcentage de l’ensemble des actifs que le conseiller gère pour vous. Les sociétés de fonds communs de placement ne versent aucune commission au conseiller puisque vous payez déjà des frais. De cette façon, le ratio des frais de gestion demeure plus faible que pour les unités ou les actions de la série A.
  • Série I – Les unités ou les actions de la série I sont habituellement destinées aux investisseurs qui ont une valeur netteValeur nette Valeur de tous les actifs d’une personne, moins ses dettes.+ read full definition élevée, c’est-à-dire ceux qui ont plus de 500 000 $ à investirInvestir Utiliser de l’argent dans le but de faire plus d’argent en effectuant un placement. Comporte souvent des risques.+ read full definition. Ce montant varie toutefois d’une société de fonds communs de placement à l’autre. Les fonds de la série I peuvent aussi être destinés aux investisseurs institutionnels, comme les régimes de pension.
  • Autres séries – Les sociétés de fonds communs de placement peuvent donner n’importe quelle lettre de l’alphabet à une série de fonds communs de placement qui ont des conditions particulières. Les sociétés offrent souvent ces fonds uniquement à certains investisseurs. Par exemple, après bon nombre de restructurations et regroupements de fonds, une société de fonds communs de placement a créé les séries Y et Z, destinées aux investisseurs qui détenaient auparavant les fonds visés par ces restructurations et regroupements.

  1. Frais de gestion et coûts d’exploitation (ratio des frais de gestion)

Les frais de gestion et les coûts d’exploitation d’un fonds forment le ratio des frais de gestion du fonds. Ces frais sont payés par le fonds et sont exprimés en pourcentage annuel de la valeur totale du fonds.

Le ratio des frais de gestion peut aller de moins de 1 % à plus de 3 %. Même si vous ne payez pas directement ces coûts, vous êtes touché par ceux-ci parce qu’ils réduisent le rendement du fonds. Ces réductions du rendement finissent par s’accumuler au fil des ans.

Les frais de gestion payés à la société qui gère le fonds couvrent les activités suivantes:

  • la surveillance du fonds;
  • l’embauche d’un gestionnaire de portefeuillePortefeuille Ensemble des placements détenus par un particulier ou un organisme. Peut comprendre des actions, les obligations et des fonds communs.+ read full definition qui prend les décisions en matière de placements;
  • l’embauche d’autres sociétés pour aider à l’administration du fonds.

Les coûts d’exploitation couvrent les frais suivants:

  • les frais administratifsFrais administratifs Des frais administratifs sont versés à des vendeurs chaque mois ou chaque trimestre afin qu’ils fournissent des conseils de placement et d’autres services aux clients. L’ampleur des frais administratifs diffère d’un fonds à l’autre et entre les sociétés de fonds.+ read full definition et de tenue des comptes;
  • les coûts de marketing;
  • le dépôt de documents auprès des commissions de valeurs mobilières provinciales;
  • les honoraires d’avocat;
  • les honoraires de vérification;
  • les droits de garde;
  • la taxe sur les produits et services/taxe de vente harmonisée (TPS/TVH).

Avant d’acheter un fonds, vérifiez son ratio des frais de gestion et son rendement, et comparez-les avec ceux de fonds semblables. Le ratio des frais de gestion doit toujours être payé, que le fonds ait un bon rendement ou non.

  1. Commissions de suivi

La plupart des fonds communs de placement payent chaque année une commission de suivi (ou des frais administratifs) à la société qui vous a vendu le fonds. Cette commission est versée à la société tant que vous détenez le fonds. Le taux de la commission de suivi est fixé par l’émetteur du fonds.

Voici comment cela fonctionne:

  • La commission est payée au moyen des frais de gestion du fonds, ce qui a un effet sur le ratio des frais de gestion du fonds.
  • Elle varie habituellement entre 0,25 % et 1,5 % de la valeur de votre placement chaque année.
  • Elle sert à payer les services et les conseils que la société et le conseiller vous fournissent.
  • La société peut payer la totalité ou une partie de la commission versée à votre conseiller financier.

Point à retenir

Les trois coûts les plus importants sont :

  1. les frais d’acquisition (payés par vous);
  2. les frais de gestion et les coûts d’exploitation, c’est-à-dire le ratio des frais de gestion (payés par le fonds);
  3. les commissions de suivi (incluses dans le ratio des frais de gestion).

À faire

Pour savoir quel effet les frais et autres coûts peuvent avoir sur vos placements, utilisez cette calculatrice des frais associés aux fonds communs de placement.

Dernière mise à jour le