Comprendre les retenues d’impôt sur votre talon de chèque

En vertu de la loi, un employeur doit déduire les montants suivants de votre revenu d’emploi :

  • impôt sur le revenuImpôt sur le revenu Somme à payer en fonction de votre revenu total (de toutes les sources). Le taux d’imposition est fixé par les gouvernements du Canada et de chaque province.+ read full definition;
  • cotisationCotisation Argent que vous versez dans un régime d’épargne ou d’investissement.+ read full definition de l’employé à l’assurance-­emploi;
  • cotisation de l’employé au Régime de pensions du Canada.

En raison des montants déduits, la valeur de votre chèque de paye sera inférieure au total que vous avez gagné. Votre employeur doit retenir ces montants et les verser directement à l’Agence du revenu du Canada. Toutefois, les montants que vous avez payés, qui sont indiqués sur votre feuillet T4, sont pris en compteCompte Entente que vous avez conclue avec une institution financière concernant votre argent. Vous pouvez ouvrir un compte pour faire des dépôts et des retraits, accumuler des intérêts, emprunter une somme d’argent, investir, etc.+ read full definition lorsque vous remplissez votre déclaration de revenus annuelle.

Selon la façon dont vous touchez votre paye, votre talon de chèque sera joint soit à votre chèque, soit à un relevé de dépôt directDépôt direct Façon de déposer votre salaire, vos revenus de placement ou des prestations gouvernementales dans votre compte sans chèque. Exemple : Vous pouvez demander à l’Agence du revenu du Canada de déposer votre remboursement d’impôt directement dans votre compte bancaire plutôt que de vous envoyer un chèque.+ read full definition. Cet exemple de talon de chèque illustre les termes courants suivants :

  1. Salaire brut – Votre salaire « brut » est le montant que vous gagnez chaque semaine, chaque mois ou chaque heure avant que votre employeur déduise l’impôtImpôt Droit perçu par l’État sur le revenu, les biens et les ventes. L’argent sert à financer des programmes publics et d’autres coûts.+ read full definition sur le revenu, les cotisations sociales (assurance-­emploi et Régime de pensions du Canada) et tout autre montant.
  2. Salaire net – Votre salaire « net » équivaut à votre salaire brut moins tous les montants retenus par votre employeur et versés en votre nom à l’Agence du revenu du Canada.

Retenues salariales obligatoires

Impôt sur le revenu

Au Canada, nous payons de l’impôt sur le revenu selon des taux progressifs. Cela signifie que plus votre revenu augmente, plus votre taux d’imposition augmente. Le tableau ci-dessous montre les taux d’imposition fédéraux applicables en 2019. En plus de l’impôt fédéral, vous devez payer l’impôt provincial, qui varie d’une province à l’autre.

Niveau de revenu Taux d’imposition applicable
1 $ à 47 630 $ 15 %
47 630 $ à 95 259 $ ​20.5 %
95 259 $ à 147 667 $ 26 %
147 667 $ à  210 371 $ 29 %​
Plus de 210 371 $ 33 %
Montant personnel de base

En raison d’un crédit d’impôt appelé le montant personnel de base, vous n’avez pas à payer d’impôt fédéral sur la première tranche de 12 069 $ du revenu imposableRevenu imposable Montant du revenu sur lequel vous devez payer de l’impôt, après crédits d’impôt et déductions fiscales.+ read full definition que vous gagnez en 2019.

Assurance-emploi et Régime de pensions du Canada

Ces programmes sont gérés par le gouvernement fédéral et la participation est obligatoire. Vous pourriez un jour bénéficier de ces programmes en recevant des prestations de ceux-ci. Par exemple, l’assurance-­emploi protège les travailleurs qui perdent leur emploi en versant des prestations aux personnes admissibles qui en font la demande. Si vous prenez votre retraite après 60 ans, le Régime de pensions du Canada verse des prestations aux aînés admissibles.

En plus des montants qu’il retient sur votre paye, votre employeur doit lui aussi verser des cotisations en votre nom à l’assurance­-emploi et au Régime de pensions du Canada. Les sommes versées par votre employeur dépendent des montants que vous cotisez.

Retenues salariales supplémentaires

Votre employeur peut retenir des montants supplémentaires sur votre paye. Par exemple, vous pouvez choisir de participer à divers programmes de l’entreprise :

Qu’elle soit volontaire ou obligatoire, la participation à ces programmes réduira votre salaire net.

Info-éclair

Les cotisations fédérales maximales annuelles de l’employé pour 2019 sont les suivantes :

  • assurance­-emploi – 860,22 $;
  • Régime de pensions du Canada – 2 748,90 $.

Apprenez­-en davantage au sujet des montants déduits pour l’assurance­-emploi et le Régime de pensions du Canada sur le site Web de l’Agence du revenu du Canada.

Dernière mise à jour le