Que faire si votre enfant reçoit un héritage

Un héritageHéritage Biens, argent, titres ou dettes transmis après le décès d’une personne.+ read full definition est un cadeau durable que les grands-parents peuvent laisser à leurs petits-enfants. S’il est utilisé judicieusement, un tel legs peut avoir un effet considérable sur leur avenir. Les plus grands rêves, comme des études postsecondaires, deviennent soudainement plus facilement réalisables. Voici certains éléments à prendre en considération pour tirer le maximum d’un héritage.

Tenez compte de l’impôt

Au Canada, les bénéficiaires n’ont pas à payer de « droits de successionDroits de succession Aux États-Unis , impôt devant être payés sur votre succession après votre décès avant que vos biens (immobilier, argent comptant et placements) puissent aller à vos héritiers. Il n’y a pas d’impôt sur les successions au Canada, où l’État impose plutôt des droits d’homologation.+ read full definition » ou de « taxe successorale » sur les fonds reçus dans le cadre d’un héritage. Cependant, il y a tout de même des droits à payer. Certains placements de la successionSuccession Montant total de l’argent et des biens laissés par une personne qui décède.+ read full definition sont essentiellement réputés avoir été liquidés, et leur juste valeur marchandeValeur marchande Valeur d’un placement à la date du relevé. La valeur marchande vous indique la valeur d’un placement à une certaine date. Exemple : Si vous possédez 100 unités dont le prix à la date du relevé est de 2 $, la valeur marchande de votre placement sera de 200 $.+ read full definition est alors considérée comme un revenu (un gain en capitalGain en capital Somme que vous obtenez quand vous vendez un placement ou tout autre actif plus cher que vous l’avez payé.+ read full definition) sur le dernier relevé d’impôtImpôt Droit perçu par l’État sur le revenu, les biens et les ventes. L’argent sert à financer des programmes publics et d’autres coûts.+ read full definition de l’être cher. Ce revenu est imposable, et l’impôt doit être pris en charge par la succession. Une fois l’impôt payé, la somme restante peut être distribuée entre les bénéficiaires par l’exécuteur testamentaire.

Faites appel à un conseiller fiscal

Demandez à un conseiller fiscal de remplir la dernière déclaration de revenus de la personne décédée; un spécialiste pourrait en effet repérer d’importantes économies d’impôt qui vous permettront de tirer le maximum de votre héritage.

Épargnez en vue d’objectifs à long terme

Que souhaitez-vous pour l’avenir de votre enfant? Établissez des objectifs à long terme. Par exemple, commencez à planifier en vue des études postsecondaires de votre enfant. Si vous êtes parent, utilisez ces objectifs à long terme comme point de départ pour déterminer comment vous investirez l’héritage de votre enfant. Cela vous aidera à choisir les placements les plus susceptibles de vous permettre d’atteindre vos objectifs.

Les petites économies deviendront grosses

Même les plus petits montants mis de côté pour votre enfant ou votre petit-enfant peuvent fructifier avec le temps. Utilisez cette calculatrice d’intérêts composés pour voir dans quelle mesure vos économies peuvent fructifier.

Déterminez votre tolérance au risque, votre niveau de confort et votre horizon de placement

Il peut être tentant d’investirInvestir Utiliser de l’argent dans le but de faire plus d’argent en effectuant un placement. Comporte souvent des risques.+ read full definition l’héritage de votre enfant dans des placements à haut risque en vue d’une croissance à long terme. Toutefois, avant de le faire, assurez-vous que votre plan est adapté à vos objectifs. Déterminez à quoi servira l’argent, dans combien de temps votre enfant en aura besoin et avec quels instruments de placementPlacement Un élément de valeur que vous achetez pour obtenir un revenu ou une croissance de la valeur.+ read full definition vous vous sentez à l’aise. L’héritage a-t-il une valeur sentimentale? Si c’est le cas, vous voudrez peut-être prendre moins de risques pour le protéger, ou même l’investir dans quelque chose que l’être cher aurait aimé.

Modifiez votre style de placement au fil du temps

Si votre enfant est jeune, vous pouvez prendre davantage de risques afin de tirer parti du plein potentiel de gain à long terme. Toutefois, lorsque le moment où votre enfant aura besoin de l’argent se rapproche, vous voudrez peut-être diminuer le niveau de risque afin de réduire au minimum les risques de perte financière.

Maximisez le potentiel de rendement de l’épargne de votre enfant

Investir l’héritage de votre enfant dans un régime enregistré d’épargne-études (REEE) account can be rewarding. peut être avantageux. Le gouvernement du Canada offrira une subvention de contrepartie correspondant à 20 % de vos cotisations, jusqu’à un maximum de 500 $, au titreTitre Droit légal de posséder ou de détenir un bien.+ read full definition de la Subvention canadienne pour l’épargne-études. Des subventions supplémentaires peuvent aussi être versées en fonction de votre revenu familial. Ouvrir un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) – en votre nom ou au nom de votre enfant s’il est âgé d’au moins 18 ans – peut également accroître les ressources futures de votre enfant en permettant à son épargne de fructifier à l’abri de l’impôt. Plus tard, vous pourrez retirer de l’argent du CELI, sans avoir à payer d’impôt, pour régler des dépensesDépenses Paiement ou promesse de paiement futur.+ read full definition spéciales (par exemple, pour un camp d’été ou pour permettre à votre enfant de développer un talent particulier).

Commencez dès maintenant à inculquer de bonnes habitudes financières à votre enfant

N’attendez pas pour commencer à inculquer de bonnes habitudes financières à votre enfant et lui apprendre à respecter les efforts déployés par l’être cher pour bâtir cet héritage. Intégrez votre enfant aux conversations portant sur l’argent, et montrez-lui comment vous gérez vos finances. N’oubliez pas que votre enfant observe votre comportement et le reproduira par la suite. Consultez les activités, les jeux et les outils adaptés aux différents âges que vous pouvez utiliser avec votre enfant ou votre adolescent pour lui expliquer le privilège que représente un héritage et le préparer adéquatement à assumer les responsabilités qui y sont associées.

Dernière mise à jour le