Investissement autogéré

Les investisseurs qui se considèrent comme des investisseurs autonomes peuvent choisir de renoncer à l'assistance d'un courtier ou d'un conseiller en placements. Pour savoir si le statut d'investisseur autogéré vous convient, découvrez ce que ce statut implique.

Les investisseurs autogérés ou autonomes construisent et gèrent leurs propres portefeuilles d’investissement. En d’autres termes, ils dirigent eux-mêmes leur stratégie d’investissement. Les investisseurs autogérés, également appelés « autonomes », décident des placements à vendre ou dans lesquels investir, et du moment où ils le font. Généralement, ils utilisent des courtiers à escompte et des plateformes de négociation en ligne pour effectuer leurs transactions.

3 avantages clés

1. Moins de frais

Les investisseurs autogérés peuvent investir et effectuer des transactions par l’intermédiaire d’un courtier à escompte et paieront généralement des commissions moins élevées parce qu’ils ne reçoivent pas de conseils sur la pertinence des investissements qu’ils choisissent de faire pour eux-mêmes.

2. Investissements dans ce que vous voulez

Les investisseurs autogérés font leurs propres recherches et prennent leurs propres décisions. Ils ont la satisfaction de contrôler les investissements dans leurs portefeuilles.

3. Le commerce en ligne est pratique

Les investisseurs autogérés peuvent acheter et vendre des actions et d’autres produits d’investissement à partir d’un site Web ou d’une application. Ils ont également accès à la recherche, au cours des actions, aux renseignements sur les transactions et aux graphiques interactifs sur le rendement des investissements. Ils peuvent voir en temps réel comment évoluent leurs investissements.

3 inconvénients clés

1. Vous faites tout vous-même

Les investisseurs autogérés doivent faire leurs propres recherches, décider et surveiller ce qu’ils veulent acheter et choisir le moment de vendre. Ils doivent élaborer et suivre une stratégie d’investissement disciplinée qui diversifie leurs investissements. Ils doivent s’en tenir à leur stratégie et ne pas céder à leurs émotions, surtout lorsque les marchés sont volatils.

2. Il est facile de faire trop de négociations

Le commerce en ligne étant si rapide et si facile, les investisseurs autogérés peuvent courir le risque de trop négocier. Les frais supplémentaires pour l’achat et la vente de placements réduisent le rendement des investissements.

3. On peut commettre des erreurs commerciales coûteuses

Les investisseurs autogérés doivent prendre le temps de se familiariser avec la plateforme de négociation en ligne qu’ils utilisent afin d’éviter de commettre des erreurs de négociation coûteuses. Par exemple, sur des marchés en évolution rapide, il peut être facile de finir par acheter ou vendre un placement à un prix bien différent de celui prévu.

Ce qu’il faut pour être un investisseur autogéré

  • Faire ses propres recherches
  • Élaborer son propre plan d’investissement
  • Suivre les dernières nouvelles financières
  • Apprendre les bases du commerce
  • Comprendre les frais
  • Avoir confiance en soi pour faire ses propres transactions
  • Surveiller et gérer régulièrement

Vous pouvez toujours gérer vos propres transactions, mais les courtiers à escompteEscompte Quand quelque chose se vend à un prix moindre que son prix normal.+ Lisez la définition complète peuvent fournir des informations sur leur site Web pour vous aider à mieux comprendre les différents types d’investissements. Certains courtiers à escompte peuvent également fournir des outils d’investissement automatisés pour aider à la planification financière ou à l’allocation d’actifs. En savoir plus sur les avantages de travailler avec un conseiller en placements en ligne ou un conseiller financier rémunéré par des honoraires.

Dernière mise à jour le